« Les humains n'ont pas leur place sur Terre, ils devraient tous mourir. »
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 White | Dae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: White | Dae   Sam 3 Mai - 19:47

Elle se pencha pour attraper la petite bête au sol par la peau du cou, et s'exclama ;

« C’est cette boule de poil qui me tient le plus à cœur! »

Un fin sourire se glissa sur mes lèvres, et je posai mon regard sur le sol. Nous marchâmes en silence un bon moment, probablement qu'aucun de nous deux n'avait envi de parler.. pour ma part, c'était le cas. Je n'avais absolument rien à dire et la proximité de la forêt m'exitais étrangement encore plus que tantôt. Longer comme ca la lisière des bois ne m'aidait pas à garder mon sang froid , à me controler. Je mordillai ma lèvre inférieur, conscient du danger que je cours à longer la forêt, et essayer d em'imaginer ailleurs. De changer complètement de décors.. Malheureusement, l'illusion que j'avais réussis à me créer fut rapidement brisée par la voix d'Aurora qui ranima l'animal en moi.

« On pourrait rester ici.. C’est calme, il n’y a personne et on pourrait aller se promener dans la forêt. Tu entends le ruisseau? »

Je fis signe de oui de la tête. Oui, je l'entends, et très bien même. Comme s'il serait juste là, à quelques centimètres de moi. Parfois j'aimerais vraiment être une personne normal, et ne pas avoir certain sens plus développer...comme mon ouïe par exemple. Je n'eu pas le temps de dire que c'était une mauvaise idée que sa main glissa de la mienne et qu'elle s'enfonca dans la nature. J'ébourrifai mes cheveux sauvagement avant de m'enfoncer à mon tour dans l'épais manteau d'arbres, rattrapant rapidement Aurora. La senteur distinct des autres animaux me donnait vraiment envie de m'éclipser silencieusement et de disparaitre loin dans les profondeurs de la forêt. Pour elle c'est un endroit calme, pour moi, c'est tout autre chose. Le mouvement des branches venant se percuter ensemble suite à une bourrasque de vent. La senteur d'un gibier transporter par cette même bourasque de vent perseptible par mes nasaux. La douce mélodie de l'eau qui ruisselle sur les rochers près de nous. Le bruit de pas feutré de lièvraux encore tout jeunes et désorientés..

« Aurora... , commencais-je sur un ton hésitant, C'était pas une bonne idée.. »

J'esseya tant bien que de mal de freiner un tique nerveux qui débute lorsque je commence à perdre le controle ; mes lèvres tramblotantes. Elles tramblaient comme quelques qui est congelés , alors que jamais je n'ai froid.. Je passa d enouveau sauvagement mes mains dans mes cheveux, à l'affut du moindre mouvement, du moindre son m'indiquant quelque chose d'anormal comme à ma première rencontre avec elle. Mes petits yeux ouvert le plus grand possible, d'un violet intense montrant mon désir de ma laisser aller, je lanca sur elle un regard pleins de sous-entendus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: White | Dae   Dim 4 Mai - 21:17

À l’Arrière de ces épaisses branches se cachait une magnifique clairière où les rayons de soleil touchaient le sol. Quelques oiseaux chantonnaient l’arrivée du printemps, ce qui captiva l’attention de Uke. Aurora s’accroupie au sol sans appuyer ses genoux contre la neige, puis prit dégagea le sol de ces flocons pour y découvrir les pousses d’herbes.

« Aurora…» S’élança Drew d’une voix indécise. « C’était pas une bonne idée.. »

Et il avait raison : la petite Aurora voyait en les choses en rose sans prendre de précautions. La petite tapota la neige entre ses doigts et pivota la tête vers l’arrière pour apercevoir Drew. Son visage dégageait une déception identique à celle d’un petit enfant que l’on vient d’interdire de franchir la limite. Elle avait un regard au visage qui, telle celui d’un enfant, suppliait l’adulte de le laisser libre. Après quelques instants elle laissa rouler sa tête vers le sol pour retourner à ses paperasses; la neige. Les idées dans sa tête se bousculaient, rester dans la forêt ou en sortir? Pour cette dernière, il semblait évident que rester était l’unique solution. Pourtant, un espèce de sixième sens lui indiquait que Drew n’était pas à l’aise ici. Dilemme, que faire?

« T’es sûre qu’on peut pas rester un peu plus longtemps? » demanda la petite d’une voix basse.

Normalement, elle se serait davantage enfoncer dans la forêt sans porter attention aux dires des autres, mais puisqu’il s’agissait de Drew… Elle resta immobile dans la possibilité où il changerait d’avis. La petite bête s’était rapprochée de sa maîtresse et collait maintenant son museau contre la neige. La neige fondante entre les doigts d’Aurora s’égouttait lentement sur le sol. Sa main gauche sortit enfin de sa poche et, grande ouverte, s’approcha à un pouce de distance du sol. Sans ne rien réciter comme elle avait l’habitude de faire lorsqu’elle exécutait un sort, elle fit sortir de la terre une tige épineuse aux pétales rosés. C’était une rose. Elle l’observa durant quelques instants, soupira de déception et se leva pour rejoindre Drew un peu plus loin, sans jeter un regard vers l’arrière.

« Tu crois qu’on pourra revenir? » ajoute-t-elle.

La petite marcha lentement en direction du chemin bouteux sans prêter attention si Drew la suivait. Son petit cœur la retenait ici, étrangement cette forêt était très attirante, peut-être même trop. Sans réponse, elle se retourna en cherchant Drew. Il avait disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: White | Dae   Sam 10 Mai - 21:21

« T’es sûre qu’on peut pas rester un peu plus longtemps? »

Je ne répondis pas. Pas parce que je ne l'avais pas entendu , mais parce que j'étais déjà bien loin dans mes pensées, à essayé de me contrôler afin de ne pas prendre cette forme lupine si agréable à posséder. lentement, mon coeur accélérait ses pulsations, faisant boum boum toujours plus rapidement. Je portai une main à ma poitrine et serra fortement mon chandail de mes long doigts. Mes lèvres tremblaient de plus en plus, comme si un vent glaciale s'était levé ( même si je n'avais pas froid, et que je n'ai jamais froid ). Aurora se leva, puis passa pres de moi. Où elle regrdait, je ne saurais le dire, j'étais déjà partit, disparue dans un monde sans fin. l'esprit. Je m'imaginais fouler la terre de mes quattre pattes, sentir le vent dans mon pelage blanc, zigzaguer entre les arbres, cherchant rien et tout à la fois.

« Tu crois qu’on pourra revenir? »

Ses paroles me semblaient loin, très loin. Un bipède, oui. C'était la voix d'un ( une ? ) bipède. Elle ne me semblait pas inconnu. Je me stoppa net, retroussant légèrement les babines, reniflant l'air à l'air de mes naseaux. Mes oreilles bougeaient dans tous les sens, cherchant de quel direction provenait les bruits de pas. Soudain, je la sentit. Cette odeur qui émanne de la gente féminine, mais ausi celle d'un autre animal, plus petit, un félin. Je me retourna rapidement, frappant de mes robustes pattes le sol à une vitesse hallucinante. Je vollais, non , mais par moment, je m'en croyais capable. Plus j'accélérais, plus je la sentais. Et je la vis, cette personne. Une bipède blonde, d'un magnifique blond, marchant en direction de...Et je la reconnu.Cette humaine, c'était Aurora. Et je me rappela. Je me rappela comment j'avais ignorer sa quetion avant de prendre forme lupine, et comment je m'étais rapidement volatilisé en ne pouvant plus crontôler ma soif de me sentir libre. Mes pas se ralentirent, et lentement, restant sous la protection familière de l'épais manteau forestier, préférant ne pas m'aventurer sur le sentier boueux, je ma rapprocha d'elle et émit un bref sillement. Mes petits yeux jaunes se posèrent sur cette humaine.. se repas.. Non , sur Aurora. Faire le lien entre les deux monde me semblait difficile en ce moment, mais j'en étais capable, je le savais. Secouant mon pelage de facon à l'ébourrifer, je martella les restant de neige de mes coussinets, gardant un rythme régulier pour me mettre à égualité avec le gibier. Mes iris jaunes commencèrent à devenir brunâtres, et lentement, je sentis la monde de la bête prendre le dessus, et voir Aurora comme un simple gibier, bon à bouffer. Moitier brun et moitier jaune, les deux mondes se disputaient à l'intérieure de mon corps de canidé pour savoir qui aurait le contrôle totale. J'émit un grognement plus fort, plus rauque, plus dominant. L'esprit libre semblait vouloir gagner. Mes iris étaient désormais presque tout brun, chose rare dans mon cas. Mon côté plus humain à toujours le dessus, et mes iris sont toujours jaune changeant au vert, la façon d eme reconnaitre.. Mais comment lui dire de fuire pendant que c'est le temps ? Comment l'avertir que ce loup .. ce monstre, ce n'est pas Drew, mais l'animal qui ne voit d'elle d'un simple repas bien méritéer après des mois d'attente ?

Mes pattes robustes commencait à marteller le sol de nouveau , faisant un pas ferme à chaque mouvement, un pas brusque, déterminé. Mes yeux d'un brun trop naturel laissait ma vison devenir en noir et blanc, pas comme je voit normalement. La chaleur qui émanait du corps du gibier m'attirait encore plus. J'en avais la bave à la bouche.. Je grogna de nouveau , un grognement encore une fois, plus dominant, et posa mes yeux, non , ses yeux sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: White | Dae   Sam 10 Mai - 22:40



Un sifflement s’éleva dans l’air, s’était le vent. Mais à travers celui-ci, Uke avait cru discerner des pattes labourer le sol de façon brusque. Ses oreilles se dressèrent rapidement vers le ciel illuminé. Les yeux d’Aurora s’accrochèrent d’abord sur la rose dressée au plein centre de cette clairière, puis elle jeta des regards inquiets aux alentours en accélérant le pas. Elle souleva des branches de conifères pour chercher Drew, mais en vain. Son petit cœur battait à la chamade et ses pupilles diminuèrent à la grosseur d’un caillou lorsqu’elle sentit une étrange présence à l’arrière de son dos. La bête s’était rapprochée à toute vitesse sans aucun bruit, ce qui prit par surprise la blondinette. Ses jambes tremblantes parvenaient à peine à bouger, c’était comme si le sol absorbait ses pieds. La petite aurait bien couru, mais elle n’avait plus le contrôle de ses jambes, car la peur s’était emparée d’elle. De longs crocs affinés, un filament de bave à la gueule, les griffes acérées, la bête avait était d’une taille immense. Aurora l’avait bien reconnu cette bête, le loup devrais-je dire. C’était Drew, mais au tout profond d’elle-même, elle n’arrivait pas à distinguer la présence du jeune homme dans le loup. Si oui, elle était bien trop tapie dans un coin sombre pour se faire remarquer. Enfin, les jambes de la petites reculèrent de quelques pas. Cherchant désespérément Drew dans le loup, Aurora tenta d’inspirer de l’air pour la première fois depuis la présence de la bête. Les yeux de celle-ci changeaient constamment de couleurs, comme s’il cherchait à prendre le contrôle de soi-même. Ce qui ficha davantage la trousse à Aurora fut que la couleur dominante dans le regard du loup était le brun, une couleur qu’elle n’avait jamais vu dans son visage auparavant.

La bête fit un sourd grondement tout en montrant ses crocs. La petite sursauta. Uke, tant qu’à lui, avait dressé son poil pour camoufler sa peur, abaissé ses oreilles vers l’arrière et frottait le sol de sa queue volumineuse pour se donner un côté agressif. Les pattes du loup martelèrent le sol et se déplaçaient brusquement vers la petite Aurora. Elle aurait voulu courir, mais elle savait que rien ne pouvait battre la vitesse d’un loup. Elle voyait plusieurs images défilées dans son esprit et son cœur la menaçait de déchirer sa poitrine tellement qu’il battait à toute allure. Elle s’écria.

« Drew, arrête!» Ses lèvres tremblaient et elle cherchait ses mots. « C’est moi, Aurora… n-ne t’approche pas.. » finissa-t'elle par bégayer.

En reculant, elle s’enfargea dans une racine d’arbre et tomba au sol. La petite rampait au sol pour fuir à son rôle de ‘proie’. Inconsciemment, Aurora fit prolonger les racines épineuses de la fleur et celles-ci se multiplièrent jusqu’à former un épais mur de ronces. La bête s’avançait davantage. On aurait cru que Drew ne comprenait plus le langage humain et ne parvenait plus à distinguer son amie. Aurora paniquait : les racines noires et épineuses pourraient-elle empêcher Drew de s’avancer? Les épines s’allongeaient et devenaient de plus en plus pointues. Elle s’essaya à nouveau, de crier de tous ses poumons pour faire revenir Drew à lui-même.

« Drew tu sais qui je suis hein? C’est Aurora, ton amie! Je t’en supplie arrête ça tu me fais peur! »

Elle ferma les yeux, s'il bondissait, elle risquerait davantage de le blesser que de le repousser. Même s’il ne comprenait pas ses paroles, il y avait probablement une mince chance que Drew reconnaisse Aurora, la petite fille à la chevelure dorée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: White | Dae   Dim 11 Mai - 19:17

« Drew, arrête! C’est moi, Aurora… n-ne t’approche pas.. »

La voix du bipède parvint à mes oreilles de canidé assé fortement, ce qui fit abaisser ces dernières rapidement vers l'arrière, puis se redressère, cherchant à persevoir les battements de coeur de l'humaine. Une part de moi savait. Une part de moi savait que la transformation abusive pouvait causer de telles situations, et cette part de moi savait aussi que c'était autant horrible de ne pas avoir le crontôle de sois-même que de voir la bête me faire oublier qui je suis vraiment.

Le bipède rampait sur le sol, cherchant à fuir tout contacte avec moi. Je ne sais pas comment elle avait fait, mais subitement, les racines contre lequel elle avait trébuché se rallongèrent et d'immense épine apparurent sur ceux-ci , formant une barrière entre moi et mon repas. Je grogna de nouveau , en colère d'avoir un obstacle entre nous. Je piétinais le sol et braquais sur elle des yeux furieux.

« Drew tu sais qui je suis hein? C’est Aurora, ton amie! Je t’en supplie arrête ça tu me fais peur! »

Cette voix ... ce nom ... ce mot. Sur mon oeil droit, on pouvait voir le jaune qui essayait de reprendre sa place suite à ces mots, cherchant à comprendre. J'avais déjàa entendu cette moi, outre que tantôt, et ce nom ... Drew ? Ce nom m'évoquait vaguement quelque chose... Pendant un bref instant, je posa sur elle un regard compatissant, un regard tendre et délicat. Jusqu'à ce que ce mot... peur resurgisse dans mon esprit. Le peu de jaune qui avait réussit à s'installer dans mes iris disparu aussi rapidement qu'un coup de tonnere et sauvagement, en émettant un horrible grognement,le me lanca à travers le manteau d'épines et hurla de douleur lorsque celles-i perforèrent ma peau , salissant mon pelage blanc d'un rouge écarlate. J'hurla de douleur à en oublier ma proie, passa directement à coté d'elle, les oreilles baissés, la queue redresser, le pelage rugeâtre à beaucoup d'endroit hérisser, et courru dans le sentier boueux, salissant mes pattes d'un brun pâteux, pour finalement tombé sur la facade d'un immense bâtiement. Je me stoppa net à la fin du sentier, là où la forêt finissait. D'un pas hésitant, je me dirigea sous un immense arbre. Mes articulations me brulaient, mais je devait continuer ... Puis soudain , une main m'aggripa, une main d'homme. Mes iris reprennaient lenement leur couleur jaunâtre quand la voix portante d'un homme, une voix qui ne m'était inconnu interpella de l'aide.. Puis, plus rien.

J'ouvra mes yeux et les posa sur une fille. Aurora. Mes oreilles se redressèrent, puis je me sentis soudain horriblement mal à l'aise. J'avais.. non ? J'avais vraiment abandonner Aurora et j'avais vraiment pris cette forme pendant qu'on était supposer sécher les cours comme deux ados normals ? Une horrible honte s'empara de moi et j'abaissa les oreilles et émettant un sillement. Depuis combien de temps étais-je ici ? Et où étais-je ? Le lab de lycanthropie ... Les barraux qui me séparaient du professeur et d'Aurora , je ne les aimaient pas. Comment avais-je fait pour me retrouver dans une cage, dans le laboratoire pour lycanthrope ? J'avais bien l'intention de demander à Aurora un coup qu'elle aurait sortit et que j'aurais repris ma forme humaine ...

Je fus sortis de mes pensées par la voix du prof' , Dr. Hugg.

« Drew s'en sortira avec quelque égratignures un peu partout sur son corps.. ne vous en faites pas. Il ne se souviendra pas de ce qui s'est produit, c'est tout à fait normal .. Ne le laisser pas seul pendant quelques heures s'il vous plait.. je compte sur vous. »

Même s'il chuchotait, je l'entendais très bien ... horriblement bien même. Il demanda à Aurora de quitter, et me fit sortir de la cage en me posant sur le sol quelques uuns de mes vêtements, surement pris dans mon fouillit de chambre. Il se retourna, me laissant un peu d'intimiter, et me fit signe. Je repris forme humaine et enfila rapidement mes vêtements. Je le remercia, et quitta la pièce à mon tour pour rejoindre Aurora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: White | Dae   Lun 12 Mai - 22:20


Sa crainte se réalisa : aveuglé par l’instinct animal, Drew s’élança dans le mur de ronces épineuses pour atteindre sa cible. Un hurlement de douleur déchira alors le silence de la forêt. Les oiseaux et toutes les autres petites bestioles s’étaient tus, tapis dans leur tanière ou dans leur nid. Les épines s’enfoncèrent dans la chair de l’homme à forme lupine et fit répandre la toxine de celles-ci. Ne vous inquiétez pas, car le poison n’était pas mortel. Il laissait à la surface de la peau, une rougeur écarlate qui pouvait laisser l’épiderme sensible et pouvait provoquer des pertes de mémoire. C’est avec un pelage hachuré de rouge, avec des yeux emplis de haine et de rage qu’il abandonna le combat contre le mur de racine qu’avait bâti Aurora pour se protéger du danger. Clopin-clopant il s’enfonça rapidement dans la forêt pour ne plus revenir, laissant la petite à elle-même. Elle pouvait encore entendre au loin, les plaintes que le loup emportait avec lui.

Son petit cœur cessait de se débattre. Sentant encore la présence du danger, elle resta durant de longues minutes recroquevillée contre la neige et entourée des ronces. Lorsque le soleil fut à son zénith, Aurora se décida de retourner au collège, sans avoir de nouvelles de Drew. Les racines épineuses s’écartèrent pour laisser un passage à la petite et à son démon, puis se refermèrent aussitôt derrière eux. La main d’Aurora venu s’agripper à son bras pour lui donner un peu de courage. Elle avait l’estomac serré, car elle guettait encore le danger mais surtout parce qu’elle s’inquiétait de l’état de Drew. Jamais elle ne l’avait vu ainsi. Normalement il aurait été capable de se retenir, non? La petite se mordilla la lèvre en gardant sa question pour elle-même. Les premiers pas fut difficile, mais peu à peu elle fut en mesure d’accélérer sa vitesse jusqu’à courir en direction du chemin de terre. Elle voulait rapidement quitter la forêt et surtout retrouver le dortoir où certaines personnes seraient en mesure de l’aider. Elle souhaitait retrouver rapidement Drew avant que le venin des plantes ne l’a trop affecté.

Lorsque les bâtiments apparurent derrière les bosquets, les jambes d’Aurora se hâtèrent. Elle courut alors vers la direction de l’infirmerie en bousculant quelques élèves sur son passage. Sa respiration se faisait forte et répétitive. Une femme vêtue d’habits blancs se dressait devant elle. La petite entama :

« Madame, j’ai besoin de votre aide.. » commença-t-elle.

Elle s’arrêta subitement lorsque quelqu’un poussa fortement la porte en y faisant entrer une sorte de civière. Les yeux curieux de cette dernière s’accrochèrent sur les formes que prenait la couverture blanche ; il y avait quelque chose en dessous, ou plutôt quelqu’un. C’est à ce moment qu’Aurora crut percevoir la silhouette lupine de son ami. Son petit cœur fit un bond. Qu’est-ce qui lui était arrivé? La petite le suivi du regard et commença à suivre l’homme qui poussait le charriot, lorsque l’infirmière m’interrompit.

« Que puis-je faire pour vous demoiselle? » Sa voix était grinçante.

La main d’Aurora allait pointer l’homme qui venait de disparaître avec la civière, mais elle se retenue. Étrangement, la femme avait compris les désirs de la petite et agacée, lui fit signe de la suivre. Venait-elle de mâcher sa gomme la bouche ouverte?

Hésitante, elle pénétra la salle pur y découvrir d’énorme barreaux reliant le plafond au sol. À l’arrière de ceux-ci était étendu un loup blanc contre le sol de béton. La petite s’approcha rapidement de ceux-ci pour s’écrouler au sol et inspecter l’état de Drew qui semblait inconscient. Une main à travers deux barreaux, elle passa sa main dans son pelage pour y soulever les touffes qui camouflaient les plaies Ses dents se serrèrent. Peut-être elle n’aurait pas dû pousser aussi loin? Ses petits mains glacées se faufilèrent alors jusqu’aux pattes de la bête pour ensuite constater que ses coussinets étaient sanglants eux-aussi. Heureusement, on avait eu le temps de traiter certaines de ses blessures. Aurora retourna rapidement la tête vers l’homme qui l’avait amené.

« Est-ce qu’il va s’en sortir? » demanda-t-elle, hésitante.

« Drew s’en sortira avec quelques égratignures un peu partout sur son corps… Ne vous e faites pas. Il ne se souviendra pas de ce qui s’est produit, c’est tout à fait normal… Ne le laisser pas seul pendant quelques heures s’il vous plait… Je compte sur vous. »

Aurora chassa l’air de ses poumons, soulagée. La petite se redressa et prit de nouveau son bras par la main. Elle n’avait pas l’intention que quitter l’infirmerie, mais l’homme lui demanda de sortir de la pièce. Celle-ci jeta un dernier coup d’œil à Drew qui était toujours étendu contre le sol et se décida de sortir. La porte se referma en un claquement et elle sursauta légèrement. Elle était facilement héritable et froissable après ce qui venait de se produire durant la matinée. La petite se tenait en plein milieu de la pièce avec l’infirmière qui se tenait derrière son comptoir, mâchant fortement le bonbon. Trouvant alors une chaise près du bureau, elle s’y dirigea pour s’y asseoir. Ses doigts s’enlacèrent, signe d’inquiétude. Elle redoutait que Drew se porte mal après ce qu’elle lui avait fait subir. Les minutes s’écoulèrent, puis la porte qu’elle guettait depuis de tout début s’entrouvrit. Elle reconnut alors la main rougeâtre qu’était devenue la victime de ses propres ronces. Elle dirigea rapidement son regard sur les yeux de son ami pour y découvrir une couleur familière, un jaune éclatant.

Ses hanches quittèrent rapidement le banc qui la retenait pour se jeter dans les bras de Drew. L’eau embua ses yeux.

« Je suis désolé, je n’avais aucune mauvaise intention en faisant ça! J-je.. te demande pardon… Est-ce que tout va bien? J- j… »

Elle se rendit compte qu’elle était probablement en train d’empirer sa souffrance en le serrant aussi forte. La petite le relâcha rapidement, ne connaissant pas ses forces et ne voulant le blesser d’avantage. Elle se frotta les yeux.

Pfiuuu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: White | Dae   Mar 13 Mai - 22:01

Dans l'espace de quelque secondes à peine, elle quitta rapidement son banc et se jetta sur moi, les yeux humides. Mal à l'aise, je resta là à me demander pourquoi elle m'enlacait de la sorte... Je fis par poser mes mains d'un geste mécanique dans son dos, le regard intrigué.

« Je suis désolé, je n’avais aucune mauvaise intention en faisant ça! J-je.. te demande pardon… Est-ce que tout va bien? J- j… »

Et soudainement, elle me lâcha. Bien que la collade m'est intrgiué énormement, j'avais encore envie de savoir pourquoi elle essayait d'expliquer quelque chose que je ne comprennais pas. Pourquoi...me demande-t'elle pardon ? J'ébourrifa mes cheveux d'un noir intense, et braqua mes yeux jaunâtre changeant lentement en vert sur Aurora.

« Hm... Je me porte très bien. Mais.. toi ? t'as pas l'air de bien aller.. »

Je froncai un peu les sourcils, en quête de réponse en fixant ses yeux. Bah ouéé ! Comme si tout allais m'apparaitre comme par magie juste en la regardant. J'suis télépathe moi , bien sure! ... Pas du tout , en faite. Le temps semblait s'être arrêter tellement que les quelques secondes qui me semblèrent silencieuses me rendirent mal à l'aise, moi. J'enfonca mes mains dans mes poches à la recherche de mon cellulaire .... mais rien. Ah, je me souviens l'avoir laissé tomber dans le sentier juste avant de me transformer et d'avoir ce ''blackout''. Puis soudain, comme si ont venait de m'affliger un coup de poêlon sur la tête, j'alluma. Tout le temps de ce blackout.. le pardon d'aurora.. mes blessures... Tout ca a un lien ensemble.

« Les blessures sur mon corps... est-ce que tu serais en train de me dire que ce serait toi ? »

Et l'idée me parut absurde. Alors, en super gamin que je suis, un sourire s'afficha sur mes lèvres et je mordilla l'inférieure en même temps. Ohw ohw. Je trouve ca génial - même si j'ai aucun souvenir - que quelqu'un se soit enfin décider à s'occuper de mon cas.. de m'en sacrer une bonne. Et j'suis encore plus content que se soit Aurora. Hm.. à bien y penser.. non. Elle a peut-être usée de magie pour faire ses blessures sur moi.. M'fin , la seule facon de le savoir, c'est qu'elle me réponde ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: White | Dae   Lun 19 Mai - 19:45




Drew s’ébouriffa les cheveux d’une main en gardant un contact visuel avec les petites perles bleues d’Aurora. La petite vu quelques infirmières s’agiter à l’arrière de la pièce.

« Hmm… Je me porte très bien. Mais.. Toi? T’as pas l’air de bien aller... » Lança-t-il.

Ses petites mains froides vinrent se poser sur ses joues pâles pour chasser les inquiétudes qui s’étaient emparées d’elle un peu plus tôt. Le visage du jeune homme sembla se contracter et les sourcils s’élevèrent. Il réfléchissait. Quant à la petite, elle tentait de déchiffrer les pensées de Drew.

« Les blessures sur mon corps… Est-ce que tu serais en train de me dire que ce serait toi? » Demanda-t-il.

Un sourire forcé se dessina sur son visage, un sourire qui démontrait son regret. Elle aurait bien voulu que ses blessures soient d’une autre provenance qu’elle-même, mais ce n’était pas le cas. La petite baissa la tête vers le sol et fit des ronds avec son pied. Tel un enfant elle répondit :

« Je n’y suis pour rien, j’ai rien fait. » Elle prit une courte pose pour relever le regard vers Drew et elle continua. « T’avais juste à ne pas plonger dans les ronces quand je t’ai avertis. »

Elle garda son sourire au visage et l’entraina à l’extérieur de l’infirmerie par la main. Sa petite tête réfléchissait. Devait-elle lui dire qu’il avait perdu contrôle de lui-même? Lui dire qu’il l’avait presque tuée? Ses lèvres restèrent scellées. Sur un ton plus sérieux, elle s’embarqua à voix basse.

« T’es certain que tout va bien? Je sais pas si t’a remarqué, mais t’a des plaies profondes. »

Elle leva le poignet de Drew devant les yeux de ce dernier et soupira fortement. Qu’est-ce qu’on fait de lui maintenant? Se demanda-t-elle.

« En tout cas une chose est certaine, ça m’a enlevé l’envie de skipper les cours. » Ajouta la petite.

Après avoir traversé deux couloirs et descendus une cage d’escalier, ils se dirigèrent vers les bancs du petit parc. Aurora fut la première à s’asseoir et remarqua un filament de sang qui coulait le long de la joue de Drew. Elle tira le l’extrémité de sa manche pour avoir un surplus de tissu et avança sa main jusqu’à la joue de Drew. Concentrée, elle étampa à plusieurs reprises sur sa joue pour imbiber le tissu de sang pour le nettoyer. Une petite brise fit réaliser à Aurora le peu de distance qui les séparait. Elle pouvait sentier la peau brulante des joues de Drew joues à travers le tissu, voir ses poumons gonfler et dégonfler, puis les battements de son cœur. Ses iris bleutés virent se poser dans le regard de Drew. Le battement de son cœur s’accéléra. L’envie était présente. Sa main se referma sur le morceau de tissu rouge et elle la retira lentement de son visage. Son regard descendit alors sur les lèvres de Drew. Elle sentait presque le souffle de celui-ci heurter son visage. Plusieurs idées se fracassaient dans son crâne, mais elle était aveuglée par les pulsations en elle. Son visage s’approcha lentement de Drew jusqu’à ce que leurs souffles se mêlent. Il était impossible de résister plus longtemps au désir qui s’emparait d’elle, le désir d’aller poser délicatement ses lèvres sur les siennes. Ses paupières se refermèrent et c’est avec tendresse qu’elle s’empara des lèvres de son ami.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: White | Dae   Mar 20 Mai - 14:14



Lentement , le regard d'Aurora s'abaissa. Bingo. Donc...c'était à cause d'elle si j'avais cette panoplie de blessures partout sur mon corps. Un fin sourir de regret se dessina alors sur mes lèvres...si ca était à cause d'elle ...alors qu'avais-je fait pour le mériter ? Pleins de scénario tout aussi débile les uns que les autres s'emparèrent de mon esprit.

« Je n’y suis pour rien, j’ai rien fait. »

Elle leva ensuite ses yeux d'un magnfique bleu tel un ciel de fin de journée et continua ;

« T’avais juste à ne pas plonger dans les ronces quand je t’ai avertis. »


Plonger dans les ronces ? Des épi...nes ? Mon coeur se mit soudainement à battre légèrement plus vite. Drew...qu'as-tu encore fait pour te foutre dans la merde , hein petit vaurien ? Elle s'empara de ma main et m'entraina à l'extérieure de l'infirmerie.

« T’es certain que tout va bien? Je sais pas si t’a remarqué, mais t’a des plaies profondes. »

Je descendis les yeux sur mon t-shirt —wait! Je ne portais pas ce t-shirt se matin — et les remontai sur elle, souriant.

« J't'assure que je vais bien! Ca ne fait même pas mal, eheh»

Elle leva mon poignet devant mes yeux, comme pour me montrer une énième blessure sur mon pauvre corps meurtrit. Elle soupira , et à mon tour , je l'immita , bessant mon regard. Drew! Ressaisis-toi merde!

« En tout cas une chose est certaine, ça m’a enlevé l’envie de skipper les cours. »

Argh, Aurora, tu gâches mon fun là, en ce moment même en me disant ca uhuh. Nous traversâmes deux couloirs avant de déboucher sur une cage d'escallier , pour finalement se rendre au petit parc de l'école. Elle prit place sur un des bancs , mais je resta debout quelques instant , incertain de vouloir m'y assoir moi aussi. Non mais c'est vrai quoi! Je veux sécher les cours , et bam! Mademoiselle n'en a plus envie pour je-ne-sais-quelle-raison! Je fini tout de même par m'assoir, accotant mes coudes sur mes genoux. Dans mon champ de vision, sa main m'apparue , venant sur le bas de ma joue , essuyant je-ne-sais-pas-quoi avec sa manche. Mes iris d'un vert irréel se posèrent dans les siens, restant un moment ainsi , a l'observer. Apres qu'elle eut nettoyer j'imagine du sang , elle retira délicatement sa main, mais son visage s'approcha dangereusement du miens.

Je pouvais entendre clairement le battement rapide de son coeur, sentir la chaleur de son souffle contre moi-même et même cette étrange odeur qui n'est pas désagréable qu'engendre un fort désire. Attendez, Aurora...me désir moi, en ce moment même ? C'est ab-sur-de! Malgré la proximité entre nous, j'étais incapable de détourner mes yeux d'elle. Les paupières de chevelure dorée se refermèrent , et ses lèvres s'emparèrent des miennes. Une boulle se malaise de forma dans mon fort intérieur, pourquoi fallait-il que tous ca arrive à moi?! Je resta un momen perplexe de la douceur de ses lèvres , et accepta le baiser un moment, venant chercher l'arrière de sa tête d'une de mes mains. Drew, reprend tes esprits. Tu ne devrais pas faire ca ...tu en...aimes...une...autre. Le problème était que je ne voulais pas abandonner ses lèvres. Je les désiraient encores plus maintenant. Mais toute chose ne dure pas éternellement .. Je mis brusquement fin à se baiser et abaissa le buste , accotant mes coudes sur mes genoux à nouveau.

« Désolé. »

Mon coeur battait rapidement , je me sentais mal pour elle. Elle venait de m'avouer son désir envers moi, et en bon connard que je sui, je l'ai rejeté , parce que je me sens incapable d'en aimer une autre. D'aimer quelqu'un d'autre que celle qui m'avait laisser , peu de temps avant que je rencontres Aurora, au marais.

Je leva les yeux sur la facade du bâtiment, et resta silencieux un moment. Je me redressa et m'accota au dossier du banc, passant mon bras dans le dos d'Aurora..

« Ne m'en veux pas s'il te plait.. Je..je... »

Incapable. Pourquoi n'étais-je donc pas capable de finir une simple phrase ? Intérieurement, j'étais en train de me frapper partout, me trouvant stupide de ne pas poursuivre. Brusquement je tourna la tête vers elle et plongea mon regard dans le sien. Je les désirais encore, et plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: White | Dae   Dim 25 Mai - 19:04




Aurora sentit la main de Drew se glisser à l’arrière de sa nuque, puis ils continuèrent durant quelques instants à s’échanger des baisers. Ses lèvres avaient un goût unique et spécial comme si elles venaient d’être trempées dans un café au lait. Contrairement à ses attentes, son ouïe n’était pas aveuglé par les battements de cœur, elles entendaient parfaitement les bruits du parc. Elle aurait cru être complètement aveuglée de tous ses sens lors de se baiser. Ce n’était pas la première fois qu’elle s’était élancée pour embrasser un garçon, mais c’était le premier cas où elle l’avait fait avec amour et tendresse, parce qu’au fond d’elle-même, elle ressentait quelque chose pour ce garçon. C’était ça première fois qu’elle était réellement amoureuse et cela la rendait maladroite. La petite n’était pas arrivée à exprimer plutôt ses sentiments pour lui et n’avait su comment lui avouer autrement que par un baiser. Certes elle l’avait peut-être embrassé la veille, mais ils étaient deux biens trop saouls et perdus pour qu’il ait été crédible et véritable. Il ne représentait rien à présent. Trop de temps s’était écoulé depuis qu’elle s’était avouée à elle-même ses émotions pour ce dernier et cela était sorti à cet instant. Drew retira ses lèvres subitement tout comme sa main. La petite ouvrit les yeux, elle avait fait un pas de trop en l’embrassant.

« Désolé. » finit-il par sortir.

C’était comme si la mèche du fusible venait d’éclater en un étincellement. Aurora se replaça droite, dos contre le banc et regarda le sol. Elle se mordilla la lèvre inférieure et leva les yeux vers l’horizon, luttant contre l’embrassement. C’était stupide de sa part, elle s’en voulait soudainement. Si elle croisait son regard… Elle n’aurait su quoi faire. La petite savait que quelque chose le troublait. Peut-être était-il en amour avec une autre fille? Aurora ne le savait pas et ne savait pas comment réagir après cela. Elle sentit le bras de Drew se glisser derrière elle, puis elle tourna la tête dans le sens contraire pour l’éviter. Fâchée? Je n’aurais su dire, mais elle était certainement déçue d’avoir été repoussée.

« Ne m’en veux pas s’il te plait.. Je..Je… »

La tête vers la droite, elle humidifia ses lèvres et inspira profondément, que faire à présent? Son esprit, tellement distrait n’arrivait plus à donner des commandes. Après quelques instants à éviter le regard de Drew, elle se sentit obliger de jeter un coup d’œil. Pleurer? Ça n’aurait servi à rien, et elle aurait eu l’air bien trop sensible, ce qui est rarement le cas. Courage, petite. Ses yeux croisèrent les siens.

« Non t’a pas à te blâmer… J’aurais juste… Pas dû m’élancer comme ça… »

Elle n’arrivait pas à lui dire ses sentiments. Lui dire qu’elle était tombée amoureuse de lui, elle ne pouvait pas lui dire. Coupable elle se sentait davantage, parce qu’elle savait qu’il y avait une raison pour avoir interrompu les échanges de baisers un peu plus tôt. La petite se leva sur ses deux jambes, serra les poings en se frappant intérieurement. Elle arriva à retirer une mèche de cheveux qui tombait dans son visage et elle se retourna vers Drew.

« Je… Je dois y aller.. J’ai des choses à finir. » Sortit-elle difficilement.

Rester plus longtemps ne servait à rien. S’était embarrassant et elle se sentait mal dans cette situation. Elle n’aurait pas dû être là cette journée-là. La petite s’efforça à sourire pour cacher son malaise et l’eau qui la menaçait de lui monter aux yeux et pointa le pouce vers l’arrière tout en marchant de reculons.

« On se reparle demain, ok? » articula-t-elle en gardant le faux sourire aux lèvres.

Puis elle se retourna pour marcher plus rapidement en direction de la sortie du parc. Une grosse bourrasque de vent la poussa vers l’avant, une larme déferla le long de sa joue. La petite l’essuya rapidement et murmura à voix basse à son démon.

« Pff... C’est quoi ça… » en souriant à contre-coeur.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: White | Dae   

Revenir en haut Aller en bas
 
White | Dae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Young Haitian MD named White House fellow
» Can't Blame White People.
» The white countess.~
» Ryan White et Max Pacioretty
» Présentation Remy White [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Ink :: × Test :: × Rps-
Sauter vers: