« Les humains n'ont pas leur place sur Terre, ils devraient tous mourir. »
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Ven 8 Aoû - 0:23

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew



    ←→

    C'est après une longne maitinée de marche et de course que la petite Aurora trouva un endroit satisfaisant pour prendre un peu de repos. Ses jambes, complètement en bouillie, ne parvenaient plus à soutenir son poid un instant de plus. Les énormes feuilles lui servaient d'abis contre le soleil perçant du midi et une couche de mousse recouvrait le sol. Elle sortit sa gourde de son sac en bandouillère et dévissa lentement celle-ci en observant le payasage, hésitante. L'endroit choisi était-il sécuritaire? Elle s'était pourtant assez éloignée de l'école pour ne plus attendre aucun son. Exepté les sons naturels comme le gazouillement des oiseaux, les feuilles des arbres danser et le bruit d'une petite cascade au loin. Apportant la bouteille à ses lèvres, elle prit le moment d'aprécier le contact froid des goutelettes qui s'en échappaient pour glisser sous son menton. Aurora dégagea la bouteille de son visage en respirant fortement. La petite ne prit le temps d'essuyer l'eau sur son visage en raison de la chaleur extrême de l'été. Il devait faire une trentaine de degré celsius avec l'humidité à l'extérieur. Se passant la main dans les cheveux, la petite resta dans le silence. La forêt semblait drôlement à une forêt tropicale. C'était spéciale de constater qu'il y avait de tel payasage dans les coins. Elle referma la bouteille et la laissa à ses côtés. Retirant la gance de son sac, Aurora prit la peine de s'assoupir un peu pour décompressé. Dire qu'elle avait couru la moitié de son chemin... La cheleur assourdisante, la cigale chantonante, Aurora ne put s'empêcher de fermer les yeux quelques instants. L'éclaboussement de la cascade lui semblait si proche.

    Une heure ou deux devaient s'être écoulées, puis la jeune fille entrouvrit enfin les yeux. Elle s'était endormie rapidement et ce n'était pas dans ses plans de départ. Aurora se redressa lentement en s'accotant contre les pierres derrière elle puis s'essuya les yeux pour chasser le sommeil. La petite discerna alors la silouhette de Drew assise devant elle. Sans sursauter, la petite salua le garçon en un sourire amical.

    « Ça fait longtemps que tu me regardais dormir? »

    Elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'il faisait ici, mais sa présence était appréciée. Étrangement, elle n'aurait pas voulu y voir d'autres personnes.

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Sam 9 Aoû - 22:06

Il faisit beau, trop beau. Et pourtant, la seule chose que j'aurais fait en ce moment, c'est dormir. J'avais passé la nuit debout, à vaguabonder dans la ville sous forme animal, je n'avais pas dormis une minute! Certaines personnes me prennaient pour un chien, alors que d'autres s'enfuiyaient en me voyant.. C'est vrai que ca doit faire un choc voir un animal avec une grande taille comme nous, les loups-garoux.

Je bailla et m'étira en même temps. Rah, c'que la vie est dur ces jours-si. Depuis quelque temps, je n'entendais plus parler d'Aurora. Mais ca ne me dérengeais pas, honnêtement. Oui, elle est mon amie, mais quand même... Je ne saurais dire ce que je ressens lorsque je suis avec elle, comme lorsque je suis avec Rose. Pourquoi toutes - ou presque - les filles que je rencontre me semblent si... déconcertantes ? Assis sur mon lit, je me sentais pensif. Pourtant, je n'avais pas de raisons de l'être. J'aggripa le coin de ma couverture que je tira vers moi avant de me laisser tomber sur le dos, soupirant. Pirater un ou deux trucs ? Nan, aujourd'hui, même faire ce que j'aimme me semblais nulle, surement à cause de cette chaleur étouffante.

J'enfila un short et un t-shirt, empoigna mon téléphone portable, hésitant. L'apporter, ou le laisser sur la petite table de chevet ? Après quelques secondes d'hésitation, j'enfoncai finalement mon téléphone dans ma poche puis empoignai une paire de lunette de soleil au passage. Oh, de la crème solaire ? Qui a besoin de ça de nos jours, hein ?

Mes pas silencieux dans le sentier, la chaleur, et mon allure me faisait penser à une de ces films Hollywoodiens que l'ont vois souvent à la télé.. Ceux où l'homme est super bien habiller et qu'il tien un arme dans ses main, cherchant la foret son criminel à capturer. Roh, parfois les américains en mettent un peu trop, 'fin, ce n'est que mon idée. Je quitta le sentier et m'enfonca dans la forêt, qui prenait des aires de forêt tropical, comme si j'étais en Amazonie ou un truc du genre.

L'eau. Le bruit apaisant de l'eau se fracassant contre des rochers me calmais. Oui, j'ai le sang chaud, même lorsque y'as personne autour de moi pour me mettre en colère, je pourrais même me chicaner avec un simple moustique, je vous jure! Je tassa qulques fougères avant d'appercevoir la magnifique chute qui coulait à flot malgré la chaleur qui a tendance à faire diminuer les débits d'eau. Je m'avanca tranquillement vers le sable fin qui bordait une partit du semblant de bassin, et retira mon t-shirt, le lancant plus loin. Le contacte de l'eau froide contre ma peau était vraiment agréable.

Ce n'est qu'après m'être mouillé au complèt que je remarquer chevelure d'or couché sous de grosses feuilles. Un fin sourire se dessina alors sur mes lèvres. Je ramassa mon t-shirt et l'enfila. Je l'observa un moment, toujours souriant. Me laissant tomber à ses pieds, je l'obseva dormir en silence. Même lorsqu'elle dors elle est mignonne, ah!

Quelques minutes plus tard, elle bougea. Lentement, elle se redressa, et sans un mot, je ontinua de l'obersver, avec ce même faible sourire aux lèvres. Elle me salua d'un sourire et je fis de même, aggrandisssnt ce dernier pour la saluer àmon tour.

« Ça fait longtemps que tu me regardais dormir? »

Je souria, laissant parraitre le bout de mes dents, et essuya l'eau qui dégoutait lamentablement de mes cheveux sur mon front. Mes yeux aux iris bleu clair croisèrent son regard avant que je ne les poses sur le sol, aggripant de mes doigts un mauvais herbe.

« Bah, quelques minutes, peut-être. »

Et c'était vraiment. J'aurais voulu dire que ca faisait déjà un heure que j'étais là à l'observer, mais j'y ai pensé trop tard. Je releva les yeux sur sa chevelure blonde, et souria à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Dim 17 Aoû - 17:24

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew


    Ses cheveux trempés et de fines perles d'eau sur son visage restèrent une belle image dans la tête de la petite. Le soleil qui plongeait directement sur son visage faisait rayonner davantage ses yeux. Et dire qu'elle était la seule à pouvoir observer ce spectacle! Aurora se mordilla la lèvre tout en gardant son petit sourire. Elle devait se changer les idées.

    « Bah, quellques minutes, peut-être. » lâcha-t'il.

    La petite releva la tête et regarda l'entourage. Rien n'avait changé depuis qu'elle avait sombrée dans son sommeil. Elle parvenait à entendre la chute qui se situait très près de leur emplacement et le gazouillement des oiseaux s'était apaisé. Son regard s'arrêta dans les yeux de Drew et c'est à cet instant qu'ele imagina leur dernier épisode ensemble, de la drôle de façon qu'elle s'était éclipsée en vitesse. Cette dernière hésitait à reparler de cette rencontre car elle en avait encore quelques frissons au dos. Peur.

    « Je voulais justement aller faire un tour près de la cascade, tu m'accompagne? » sortit-elle.

    Elle enfila la gance de son sac autour de son cou puis se redressa avec quelques muscles endoloris. Ses mains secouèrent les mièttes de terre qui s'aggripaient solidement à ses shorts de jeans et elle entâmma le pas en se fiant aux sons de l'eau ruisselante. En repoussant quelques fougères, Aurora arriva enfin à la fameuse chute qu'elle n'avait pas prit peine de visiter plus tôt. Le payasage qui se dressait devant elle était encore plus magnifique que dans son imagination. L'ambiance de l'après-midi était parfaite et la chaleur réconfortante. L'eau turquoise l'ispirait vraiment. Même si elle n'avait aucun talent en arts, elle aurait voulu aggriper un crayon et dessiner ce qu'elle voyait. Aurora rangea ses idées de côté et tourna la tête vers l'arrière.

    « L'eau est bonne? » demanda-t'elle.



CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Dim 17 Aoû - 21:24

« Je voulais justement aller faire un tour près de la cascade, tu m'accompagne? »

Je souria à nouveau et me leva, lui emboitant le pas. Je la suivi, sans rien dire, avec ce même sourire naïf sur les lèvres, regardant ses cheveux suivres le mouvement de ses bras. J'avais oublié comment c'était être en ca compagnie, elle semble me faire oublié tout le mal que j'ai à oublier ce que je refuse de laisser filer. Je m'arrêta devant l'eau, cette eau dans lequel je venais à peine de plonger. Alors que mon regard explorait de nouveau le paysage, je sentis celui d'Aurora se poser sur moi, laissant glisser rapidement mes yeux orangés vers elle.

« L'eau est bonne? »

Je lui souris d'un de ces sourires d'enfants, sortis mon téléphone de ma poche, retira à nouveau mon chandaille, j'aggripa Aurora et sauta dans l'eau avec elle, amusé par la situation. Je riais, j'étais bien, et surtout, c'était bien drôle de la voir ainsi,toute mouillée. Je remonta à la surface, et posa mon regard sur Chevelure doré.

« À toi de juger. »

Fis-je tout sourire. Maintenant qu'elle était dans l'eau, à elle de décider si l'eau était bonne ou non, pour ma part, elle était très bien! Je me poussa vers l'arrière, me laissant flotter, faisant un peu de surplace en même temps. Je secoua brièvement ma tête, enlevant le plus possible d'eau de mes cheveux.

« Pas trop déçue ? »

Ajoutais-je, toujours aussi souriant, abordant ce sourire d'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Dim 17 Aoû - 22:36

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew


    Du haut de la petite cascade, elle pouvait constater chaqune des particules d'eau qui tombaient une par en direction du sol. La petite à la chevelure blonde penchait le corps vers l'avant pour mieux voir le trajet de l'eau, elle y était beaucoup trop captivée qu'elle ne se rendit pas compte que Drew était maintenant en torse nu et d'apercevoir les mains aggriper ses épaules. Le contact fut tellement rapide qu'elle n'eut eu le temps d'analyser la chaleur de ses doigts. Elle fut projetée dans le vide par ce dernier qui suivit aussitôt. L'instant présent qui s'emblait être sur pause lui donnait l'impression de s'envoler. La petite adorait cette sensation et sur le coup elle laissa échapper un cri tout au long de sa chute. Un cri de joie. Un millième de secondes s'étaient écoulés et les deux êtres venaient d'entrer en contact avec l'eau fraîche et rafraichissante. Complètement engloutis sous l'eau, Aurora s'efforça d'ouvrir les yeux pour regarder la surface de l'eau de l'endroit où elle se trouvait. Les reflets sont deux fois plus beaux vu de dessous. Ensuite ses mains s'activèrent et elle remonta à la surface en un rien de temps. Ses cheveux dorés flottaient à la surface de l'eau et les vagues atteignaient le bord de la rive. La petite riait en direction de Drew.

    « À te de juger. » lança-t'il, avec son sourire.

    Aurora lui envoya de l'eau au visage, pas méchamment, mais seulement pour l'agacer. Elle faisait du sur-place puisque le bassin éétait assez profond. Son sourire resta impregné sur son visage.

    « Pas trop déçue? » fit Drew.

    « Pas trop déçue. » affirma Aurora en riant.

    L'eau était bonne et elle s'en fichait que ses vêtements allaient être trempés suite à cette baignade. Le moment était tout simplement parfait. Elle se rapprocha de la rive en nageant lentement, puis elle prit la peine de se laisser flotter sur le dos quelques instants pour se reposer. Ses jambes battaient lentement, mais lui permettait de maintenair une vitesse constante.

    « Tu connaissais cet endroit? »

    Mais qu'elle en a des questions...

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Mar 19 Aoû - 10:58

Aurora affirma en redisant ma phrase tout en riant. L'eau était pas si froide, ni trop chaude, juste parfaite. Mais j'aime pas tellement l'eau. Me mouiller brièvement ca passe, voir y rester 5 à 10 minutes, mais rarement plus longtemps le corps au complèt. Je nagea vers le rivage, tranquillement, n'aimant pas la sensation de ne pas avoir mes fonds.

« Tu connaissais cet endroit? »

Je me sortis de l'eau, et m'assis sur le bord d'un rocher, une partie des jambes touchant toujours à l'eau. Si .. je connais cet endroit ? Hum... depuis 20 minutes peut-être, oui. J'observa allentours de moi. La chute en arrière plan, les fougères, les arbres, le chant des oiseaux, le bruit de l'eau, le sable plus loin là-bas, et les rochers. Dans quel film sommes-nous tombés ?! Anaconda ? Non... ce film est assé flippant quand on y pense... Bref, je souris, regardant l'eau couller de la chute devant moi et passa une main dans mes cheveux pour enlever le plus d,eau possible.

« Non.. Tu connaissais, toi ? »

Le genre de converstion qui ne sert à rien, mais qui est tout de même agréable. Parler pour parler, sans réelle but ou quoique se soit. Enfin, pour mon cas. Ou pas.. J'aurais aimé être loin, loin de cet endroit. Quelque part ailleurs dans le monde, où je pourrais vivre comme un bipède, un humain. Vivre dans la société, tel que les gens ''normaux'' ... Pas comme un stupide chien qui à chaque pleine lune devient quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Jeu 21 Aoû - 13:55

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew


    Aurora resta dans le secteur où il y avait une plus grande profondeur tout en faisant du sur-place. La petite regardait Drew s'éloigner vers la berge, mais trouvait l'eau assez bonne pour y rester un moment. Le garçon sortit de l'eau avec une grande quantité de goutelettes d'eau qui dérivaient sur son corps. Les cheveux, le dos, le torse et des morceau de vêtements qu'il avait toujours sur le corps. Après avoir prit la peine d'observer le payasage, de goûter au dou contact de la chaleur d'été contre sa peau, Drew se passa la main dans ses cheveux pour y chasser l'eau.

    « Non. Tu connaissais, toi? » demanda-t'il.

    La petite secoua de la tête d'où elle se trouvait. Drew ne l'avait peut-être pas remarqué, car la petite s'était maintenant placée sur le dos et se laissait glisser sur les vagues de la cascade. Ses poumons inspirèrent de l'air et elle se remit à parler.

    « Tu sais que ce soir c'est pleine lune? » laissant sa phrase en suspens.

    Elle avait tourné la tête vers la berge, vers Drew qui s'y dressait bien droit. Aurora savait déjà la réponse: « Oui comme je me transforme à chaque pleine lune je commence à savoir c'est quand hein? » d'une voix bien sarcastique. Pourtant, elle avait le pré-sentiment qu'en lui rappelant elle pourrait démarer une conversation. Le silence la troublait un peu.

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Ven 22 Aoû - 13:19

Je remarqua du coin de l'oeil Aurora secouer sa tête en signe de non. Cet endroit était décidement vraiment étrange, mais c'était encore plus étrange que je sois tombé sur elle. Fin, peut m'importait. Elle était là, j'étais là... Et la lune approchait. Je le sentais, jusque dans mes veines. Ca trouble, la première fois, lorsque tu as l'impression d'être quelqu'un d'autre et que tu ne sais pas pourquoi, mais à force, on s'habitut. Et comme il n'y a personne d'autre que nous, je ne me sens pas possessif envers elle, je ne sens pas non plus le besoin de marquer « mon territoire » ou un autre truc dans le genre, ce qui parfois me pertube beaucoup.

« Tu sais que ce soir c'est pleine lune? »

Elle laissa sa phrase en suspence et un frisson me parcourut tout le corps. Je le savais, mais j'avais l'impression que de me le faire rappeler était encore pire. Car, au pleine lune, c'était différent des fois où je me transformait de mon propre gré. Il y avait...encore tout une sortes de lois différente à suivre, dont être soumis à l'alpha, ce qui me plaisait plus ou moins, honnêtement. Perdu dans mes pensées, j'en avait même oublié la présence d'Aurora que pourtant, je pouvait très bien sentir.

« Non, c'est vrai ? »

Fis-je avec mon sourire de gamin, montrant mes petites dents blanches. Pourquoi ne pas 'amuser avec la situation, aux lieux de ne voir cette partie de sa vie comme un fardeau. Enfin, fardeau est un bien grand mot, mais avant, je n'avais pas à suivre une hiérarchie, ni sous forme humaine, comme sous forme animal, j'étais solitaire, mon propre Alpha.. Alors qu'aujourd'hui, tout est si différent de lorsque j'avais 8 ans.. Le sourire amusé aux lèvres, je posai mes yeux doré sur Aurora.

« Zut, tu verrouileras ta porte à clé. »

Bon, oké, ce n'étais pas pleins de sous-entendus, et je n'allais tout de même pas m'introduire dans l'école.. mais ca pourrait être chouette, tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Dim 14 Sep - 19:51

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew


    Les yeux fixés sur Drew, Aurora attendait patiemment sa réaction. Pour en conclure quoi? Elle n’en savait rien. Pour observer ses expressions, regarder les moindres détails sur son visage malgré la distance qui les séparait. C’était plus fort qu’elle, même si elle ne se l’avouait pas, elle n’arrivait pas à décrocher son regard. Ses lèvres s’animèrent.

    « Non, c’est vrai? » lâcha-t-il.

    Un sourire au visage, comme toujours. La petite avait l’impression que rien ne pouvait atteindre Drew, jamais elle ne l’avait vu en colère ou en tristesse. Chaque propos semblait flotter dans l’air sans ne jamais l’atteindre, du moins, de ce qu’elle a pu observer. S’était un côté de lui qu’elle admirait, car jamais elle n’avait connu quelqu’un de ce genre. Une sorte de frisson s’empara d’elle, un frisson si étrange dont ceux elle était habituée de ressentir. Il était si difficile de comprendre ce qui se produisait à l’intérieur d’elle-même. C’était déstabilisant.

    « Zut, tu verrouilleras ta porte à clé. »

    Aurora s’était toujours demandé comment il faisait pour garder son calme et le sourire. Plusieurs fois qu’elle s’était imaginée de vivre comme étant loup-garou, de ce qu’elle avait entendu d’eux durant ces cours. Elle n’y parvenait pas, ses émotions auraient explosées très rapidement. La petite avança son corps vers l’avant puis commença à se faire aller les bras dans l’eau pour s’approcher de la rive. Ses jambes bougeaient lentement sous l’eau, puis le bout de ses oreilles eux contact avec le fond sableux. Aurora se leva et marcha lentement en regardant les mouvements de l’eau qui l’évitait, faisant un pas devant l’autre. L’eau ruisselante sur son visage et de ses cheveux trempés s’échappait en frappant la surface de l’eau. Elle s’immobilisa en fixant la surface en mouvement, perdue dans ses pensées.

    Aurora jeta un regard vers la chute puis sortit de l’eau. Son regard croisa celui de Drew durant quelques instants, puis elle finit par sourire.

    « Je veillerai à faire ça, t’inquiète. »

    Elle tordit alors ses cheveux et le bout de son chandail qui lui collait beaucoup trop à la peau dû à l’eau. La petite rejoignit Drew en prenant le temps de sentir le sable qui collait à ses pieds.

    « Je crois qu’on partage quelque chose en commun toi et moi. » laissa échapper la petite. Tout en serrant ses cheveux de ses doigts, elle reprit en plongeant son regard dans le sien. « Les cours, s’est pas fait pour nous. » soupira-t-elle, sourire aux lèvres. « T’a des nouvelles de la vie sociale là-bas? Ça fait un bail que j’m’y suis pas pointée. »

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Dim 21 Sep - 21:11

    Écorche mes ailes, envole moi ♥


    Je la regarda faire des mouvements avec les bras pour se diriger vers le bord, et y sortir. Elle me fit finalement un sourire, et répliqua à ma remarque.

    « Je veillerai à faire ça, t’inquiète. »

    Je souris à mon tour. Comment ne pas résister face à cette bouille. Posant mes yeux aux iris doré sur elle, je l'observa tordre ses cheveux et le bout de son chandail, ca semblait si naturel venant d'elle. J'ébourrifa vaguement mes cheveux, mauvaise habitude, et la suivi du regard pendant qu'elle s'avancait dans ma direction.

    « Je crois qu’on partage quelque chose en commun toi et moi. »

    Quelque chose en commun? Honnêtement, je ne voyais pas du tout où elle voulait en venir. Surtout qu'elle avait balancée cette phrase bbang comme ca, sans réelle contexte.. ? Elle fini par poser ses yeux sur moi, et ajouta ;

    « Les cours, s’est pas fait pour nous. »

    Je riat non-chalement. Ahah, cette blondinette.. Je souria d'un magnifique sourire, et affirma d'un signe de tête, pas besoin d'en dire plus. Je savais qu'elle comprendrais mon ochement de tête, comme n'importe qui l'aurait compris d'ailleur...

    « T’a des nouvelles de la vie sociale là-bas? Ça fait un bail que j’m’y suis pas pointée. »

    Je soupira à mon tour et détourna le regard. Laissant passer mon regard des arbres au sol, pour finalement revenir dans ses yeux, je m'exclama d'un ton chaleureux;

    « Bah... Ca n'as pas réellement changer... Appart que y'a une nouvelle dans nos matières principales~ Tha...lia je crois. Et puis, ca vaux vraiment pas la peine de s'y pointé, j't'assure ahah. »

    Finis-je en aggripant sa main, en enlacent ses doigts des miens. Pourquoi se geste si ''personnelle''? Sûrement au des stupides effet qu'à sur nous l'approche de la lune totalement ronde.. Ce sentiments de vouloir dominer et d'avoir toute les ''femelles'' pour nous seul... Je l'entraina avec moi, marchant je ne savais pas trop où, pour finalement aboutir sur un cran. La vue était magnifique. Les arbres en contre-bas, le ruisseau ruissellant et les oiseaux chantant. Le soleil en milieu d'après-midi ... Les heures étaient compté. Je savais que d'ici quelques heures, il me serais difficile de me souvenir de tout ca... d'elle. De l'endroit. De moi. Je m'assis, remontant mes jambes conter mon corps, regardant au loin.

    « Si ont est encore ici se soir, jure-moi que tu courreras aussi vite que possible pour regagner l'école, okay? »

    Fis-je en tournant la tête vers elle. Puis j'hésita à le dire ou non .. ;

    « Je m'en voudrais à mort s'il fallait que... je te blesses. »
CRÉDIT - CSS


Dernière édition par Dusky le Sam 27 Sep - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Jeu 25 Sep - 14:50

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew



    « Bah… Ça n’a pas réellement changé… À part que y’a une nouvelle dans nos matières principales ~ Tha..lia je crois. Et puis, ça vaut vraiment pas la peine de s’y pointé, j’t’assure ahah. » Fit Drew.

    La petite hocha de la tête lorsque celui-ci mentionna le nom de Thalia. Thalia. Se répéta Aurora. Ce nom lui disait drôlement quelque chose. À la remarque de Drew, l’étudiante laissa paraître son sourire : il était bien le premier à lui dire de ne pas retourner en classe! Même si elle était au courant des conséquences, elle préférait les ignorer. Il y a toujours moyen de les contourner de toute façon. Après ses mots placés, Drew attrapa la main de la jeune et enlaça ses doigts entre les siens. Entraînant la petite avec lui, il se faufila à travers d’énormes fougères et s’enfonça davantage dans la forêt, suivant un son qu’elle reconnut très bien : l’écoulement d’un ruisseau. Quelques secondes lui permirent de se rendre compte d’une chose. Son regard bleuté dériva sur les mains, non sur la sienne, mais celle de Drew. Ces doigts fins s’étaient emparés de sa main, encore humide d’eau. Son petit cœur fit signe de vie : depuis plusieurs jours il avait cessé de battre de la même façon. Ses espoirs avaient été anéantis très rapidement après sa confession. Ses idées la menaient n’importe où et elle n’avait aucun contrôle sur celles-ci. Ses réactions, elle ne les reconnaissait pas. La petite changeait et s’effrayait elle-même. Elle continua de suivre Drew malgré tout, jusqu’à ce qu’il s’arrête en s’asseyant sur le sol, regard perdu. Est-ce que tout cela était réel? Les doigts d’Aurora glissèrent de la main de Drew, elle aussi avait plongé son regard dans le paysage calme et harmonieux de la forêt.

    « Si on est encore ici ce soir, jure-moi que tu courras aussi vite que possible pour regagner l’école, okay? »

    Ses veines pompèrent du sang, un sang glacé et désagréable.

    « Je m’en voudrais à mort s’il fallait que… je te blesse. » ajouta-t-il, après un moment d’hésitation.

    Sa tête s’abaissa vers le sol et la petite ne put s’empêcher d’attraper ses propres doigts, ne sachant quoi faire. Elle se laissa glisser contre l’arbre jusqu’au sol, mais n’eut le courage de le regarder. Le temps passait vite, peut-être même trop. Ils étaient assez loin de l’école pour que le retour prenne une bonne demi-heure de marche, facilement. Le problème était le suivant, elle n’avait pas envie de le quitter. Le retrouver après tout ce qui se passait de son côté, Aurora aurait allongé le moment jusqu’à la dernière minute, mais n’osait le dire. Trop réservée de crainte qu’elle se fasse refuser, la petite resta muette suite aux remarques de Drew. Il restait combien de temps? Une heure ou deux avant le coucher du soleil? Ses paupières se refermèrent puis elle soupira lentement. Quoi dire, que faire, comment réagir?

    La petite laissa son bras descendre jusqu’au sol, puis s’attacha à celle de Drew. Elle tourna la tête vers ce dernier avec un sourire apaisant et réconfortant.

    « Rien ne va m’arriver, tu ne me ferais jamais de mal. »

    Eh oui, tout comme dans les films, elle croyait que la volonté était l’une des choses les plus puissantes que l’homme avait. Peut-être rêvait-elle en rose… Elle ne lâcherait plus la main de la sienne, elle ne laisserait pas une autre opportunité s’échapper.


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Sam 27 Sep - 19:49

    Écorche mes ailes, envole moi ♥


    Il remarqua du coin de l'oeil qu'Aurora avait abaisser son regard vers le sol. Le jeune homme leva les yeux vers le ciel, admiratif de la beauté de celui-ci. Comment réagir face à la lune qui commencait déjà à se pointé dans le ciel qui devenait de plus en plus orangé ? Il sentit sa main aggriper la sienne, et tourna la tête, arborant un magnifique sourire, vers Aurora, qui elle aussi souriait d'un sourir appaisant et réconfortant. Il l'aurait serrée contre lui, l'envie était là, mais il ne le fit pas.

    « Rien ne va m’arriver, tu ne me ferais jamais de mal. »

    Comment lui dire que rien n'était certain ? Une boule d'angoisse se forma dans sa gorge, il se sentait mal pour elle. Mal car il savait qu'il ne pouvait rien promettre à cette dernière. Il aurait voulu lui dire que jamais il ne lui ferait de mal, que d'ici quelques heures, il serait toujours Drew, et pas cet animal sauvage qui aurait énormement de difficulté à savoir qui il est vraiment, ceux qu'il connait, et qui sont ces bipèdes qui laissent leur odeur sur leur territoire. Il posa ses yeux moucheter d'or dans ceux d'Aurora, la tentation de poser ses lèvres sur les siennes, de la serrer contre lui, de sentir son corps chaud contre le sien...

    « On sait tous les deux que je peux rien te promettres... »

    Dit-il, légèrement décu. Car il aurait bien voulu lui dire que rien ne lui arriverait, mais il n'en était vraiment pas certain.
CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Ven 17 Oct - 12:13

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew


    Les yeux de Drew se posèrent sur Aurora. La distance qui séparait leur visage était très petite, la petite sentait presque le souffle de ce dernier heurter sa joue.

    « On sait tous les deux que je peux rien te promettre… » Dit-il, avec une voix de regret.

    La petite voulait nier la vérité, mais au fond d’elle, elle savait qu’il avait raison. Elle appuya son menton contre ses genoux repliés contre elle, soupirant. Les oiseaux gazouillaient mélodieusement depuis le matin, elle espérait qu’ils ne cessent pas. Aurora se demandait si s’était le moment de lui parler de l’épisode dans les prés qui s’était produit dernièrement. Elle aurait brisé l’ambiance actuelle, alors elle se tue et fixa le paysage devant soi. S’était bientôt la saison des feuilles mortes, mais la verdure persistait. Elle crue bon de discuter avec Drew des caractéristiques des loups garous. Puisqu’elle manquait tous ses cours, elle n’en savait rien.

    « Tu sais je m’y connais vraiment pas avec ça, mais… Qu’est-ce que vous faites à la pleine lune, vous qui ne parvenez plus à prendre contrôle de soi? »




CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Sam 25 Oct - 15:14

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew


    Le regard du jeune homme balaya le paysage au complèt avant de revenir sur Aurora. Le malaise était toujours présent en lui. Son temps était compté. Combien il en restait? Ah, ca, il aimait mieux ne pas y penser et profiter du moment pésent, pendant qu'Aurora n'avait rien, et qu'elle était près de lui, sa main accroché à la sienne. Un faible sourire se glissa sur es lèvres de Drew lorsqu'elle posa sa question.

    « Tu sais je m’y connais vraiment pas avec ça, mais… Qu’est-ce que vous faites à la pleine lune, vous qui ne parvenez plus à prendre contrôle de soi? »

    Il ne savait pas quoi lui répondre. Lui-même avait de la difficulté à se souvenir de tous ce qu'il avait pu faire d'horrible ou de naturel sous cette forme, en majeur partie incapable de se controler et de garder ses souvenir humain. Seul lorsqu'il se transforme de plein gré, il a plus de facilité. Il pris un grand respire et humidifia ses lèvres.

    « À vrai dire.. »

    La boule dans sa gorge revint. Le malaise s'intensifia. Comme si quelque chose l'empêchait de parler, de dévoilé ce qu'il savait. Il respira calmement, gêné, et repris en regardant ses pieds ;

    « Je sais pas grand chose. La plupart du temps, ont à aucun souvenir, ou bien juste un peu. C'est différent de mes autres transformation, car c'est comme si la lune a un effet malsain sur nous. Ont commaient des choses horrible. Il aggripa sa lèvre inférieur de ses dents, laissant une marque sur celles-ci, et repris en se tournant vers Aurora ; L'animal prend le dessus, ca devient difficile de garder le contrôle... J'ai quelque souvenir de chasse.. de ''réunions''... Je sais qu'on s'appele par nos prénoms, et qu'on est capable de communiquer comme je fais présentement, mais pour les humains.. Se sont des hurlements, des grondements... Rien de bien rassurant. Il fixa à nouveau le vide devant lui. Le soleil s'enfoncait de plus en plus, et la lune commencait lentement à se montrer plus présente. En d'autres circonstance, cette soirée aurait été merveilleuse en ca compagnie, mais il ne pensait qu'à ce qui pourrait lui arriver dans peu.. Il était incapable de se faire à l'idée de tout ce qui pourrait lui arrivé, seule dans un bois, avec une meute de loups-garoux. [/color] Écoutes, [/color] Il fit pleine face à Aurora, et posa ses yeux d'un violet surnaturel intense sur elle, un regard emplit d'inquiétude. Ca me met mal à l'aise d'en parler.. »

    Il se rapprocha d'Aurora, les doigts toujours entrelacé à ceux d'Aurora, puis colla son épaule contre la sienne. Ses contacte l'appaisa un peu. La sentir près de lui, en sécurité pour le moment, c'était tout ce qui comptait.


Dernière édition par Drew le Dim 25 Jan - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Dim 25 Jan - 15:44

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew



    La brise était toujours présente et le soleil disparaissait peu à peu à l’horizon. Dans quelques instants, les oiseaux cesseraient de gazouiller et le vent ne caresserait plus les verdures. Drew humidifia ses lèvres puis soupira avant de s’élancer.

    « À vrai dire.. Je sais pas grand chose. La plupart du temps, ont à aucun souvenir, ou bien juste un peu. C'est différent de mes autres transformation, car c'est comme si la lune a un effet malsain sur nous. Ont commaient des choses horrible. L'animal prend le dessus, ca devient difficile de garder le contrôle... J'ai quelque souvenir de chasse.. de ''réunions''... Je sais qu'on s'appele par nos prénoms, et qu'on est capable de communiquer comme je fais présentement, mais pour les humains.. Se sont des hurlements, des grondements... Rien de bien rassurant. »

    Il mordilla sa lèvre inférieure et son regard cherchait quelque chose à s’attacher dans l’environnement de plus en plus sombre. Tout en réfléchissant aux propos de Drew, elle entrelaça ses doigts un peu plus forts aux siens. Elle n’avait pas envie de s’en délasser. La petite releva le regard, là où elle aperçut les masses de feuilles qui recouvraient le ciel. Elle cherchait un dégagement dans les végétaux pour être en mesure de découvrir la couleur que le ciel prenait. Bleu aqua ou bleu marin? Après quelques instants de recherches elle reconnut la teinte foncée du ciel et la lune qui se dessinait dans ce même espace.

    « Écoutes… » fit Drew. « Ça me mets mal à l’aise d’en parler. »

    Un petit frisson lui parcourra les épaules, puis son regard devenait de plus en plus insécure. Elle retira sa main de celle de Drew pour se redresser et passa la main dans ses cheveux nerveusement. Aurora avait déjà vécue la transformation d’un humain lors de la pleine lune et ces horribles images lui restaient en mémoire. Elle avait sa main droite qui lui servait d’appui contre le sol humide de la forêt et elle s’empressa de chercher du regard ses biens qu’elle avait apportés avec elle au début de la journée. Après avoir localisé son sac, elle se redressa en tordant son chandail pour en faire sortir les dernières gouttes d’eau.

    « Je ne voulais pas te mettre mal à l’aise en posant cette question, je devrais me mêler de mes affaires... » Ajouta Aurora. « Je… Je pense qu’il serait mieux que je quitte… il se fait tard tu vois et puis…»

    « J’ai peur » aurait-elle ajoutée, mes ses lèvres restèrent scellées. Nus pieds, elle se recula tranquillement de Drew tout en le regardant. Il y avait ce sentiment en elle qui la déchirait : celui qui lui indiquait de prendre la fuite et celui qui lui disait rester entre les bras réconfortants de Drew. La petite croisa son regard violet, toujours aussi mystérieux et luisant, mais elle ne savait plus à quoi réfléchir. Le temps s’écoulait si rapidement que lorsqu’elle observa le ciel à nouveau, elle n’arrivait qu’à apercevoir une masse noire.

    « Drew il fait bientôt nuit et … » elle cessa de parler.

    Les rayons blancs de la lune pénétraient dans la forêt comme en hiver. Son petit cœur se mit en battre de plus en plus vite et ses yeux ne lâchait pas Drew. Deviendra-t’il sous sa forme lupine devant ses yeux? Aurait-elle le temps de regagner les dortoirs avant qu’il n’y arrive quoi que ce soit?



CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Dim 25 Jan - 18:12

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew



    Il eu un pincement au coeur lorsqu'Aurora serra ses doigts plus forts après les siens. Ca lui faisait mal. Il aimait bien Aurora, beaucoup même, mais à toute les fois qu'il se retrouvait en présence d'une fille qu'il aime bien, il revoyait le sourire de Jade, son regard charmant, doux et attirant. Il ne contrôlait plus ses sentiments. Bien qu'il soit attiré par d'autres filles, dont Aurora, le coeur de Jade l'attirait encore. Son regard ne quitta pas le paysage sombre devant lui, ayant des remords envers Aurora.

    Il la regarda lorsqu'elle lâcha sa main et se redressa, tout en passant une main dans ses magnifique cheveux blond. Ses yeux ne voulaient plus la quitter. Avec le faible éclat de la lune, elle était si belle.. Mais elle devait partir, et vite. Même si ce n'était pas son désire, au fond, c'était ce qui était le mieux. Et elle devrait courir vite, très vite, en espérant qu'il serait capable de se contrôler quelques minutes pour lui donner une chance. Son sang commencait à pétiller dans ses veines, il la sentait venir, la transformation. Mais comme toujours, il esseyait de la retarder au plus tard.

    « Je ne voulais pas te mettre mal à l’aise en posant cette question, je devrais me mêler de mes affaires...Je… Je pense qu’il serait mieux que je quitte… il se fait tard tu vois et puis… »

    Oui, il savait. Il savait aussi qu'elle avait peur. Qui n'aurait pas eu peur, de toute façon, en ce moment précis ? À deux doigts de voir quelqu'un se transformer, à la pleine lune? Son sang pépitillait de plus en plus, mais c'était encore tolérable. Désagréable, oui,mais il s'en fichait. Il voulait la voir le plus longtemps possible.

    « Drew il fait bientôt nuit et …

    Les rayons blanc brillant se faufilèrent à travers la forêt, son sang bouillonnait, sa tête voulait exploser, et il aurait fait n'importe quoi pour qu'Aurora ne soit pas là à ce moment précis, à le voir devenir cette bête. Sa morphologie commenca rapidement à changer de forme, Entre deux grognement de douleur, alors que ses vêtement n'étaient plus, et que des pieds étaient devenus pattes emplie de fourure blanche, il cria.

    « COURS! »

    Une seconde. Une lune. Une bête. Un loup. Des sifflements de douleurs. La bête respirait rapidement, replié sur elle-même, à siller. Son poul se calma, la bête repris ses esprits, alors qu'une part de l'humain persistait en elle. Les pupilles violettes tirant sur le vert du lupus blanc éclatant avec les reflets de la lune montrait que l'humain esseyait de survivre dans le corps de l'animal. Son regard se posa sur le bipède. Le vert prenait de plus en plus de place dans l'iris, mais Drew continuait de se forcer à prendre le dessus. Il n'y arriverait pas. La lune avait un trop grand effet sur lui. Quelques courtes secondes suffires pour que ses iris soient toutes vertes. Il se redressa, ne lâchant pas l'humaine des yeux. Un long et magnifique hurlement fendit l'air, celui de la bête blanche, suivit d,un autre, lointain. Celui de l'Alpha.


Dernière édition par Drew le Mar 7 Avr - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Dim 25 Jan - 20:49

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew



    Il était possible de voir des bosses apparaître et disparaître sur la peau de Drew, comme le font les bulles dans un bain moussant. Puis des grognements s’ajoutèrent à la transformation. Une couverture de neige poilue s’emparait, à une vitesse spectaculaire, des membres de l’homme et ce, de la tête aux pieds. Aurora et la bête ne se lâchaient pas du regard. Les formes du corps de l’homme changeaient littéralement pour ressembler aux proportions d’un énorme canin. Un museau fin, de longues oreilles, un corps trapu et des griffes et des dents bien aiguisées le caractérisait. Il ne s’agissait plus de Drew.

    « COURS! » s’écria Drew dans un cri de douleur.

    Regardant la scène avec un certain mouvement de recul, les jambes d’Aurora partirent à la course dans la direction opposée. Sans s’arrêter, elle courut sur une bonne distance avant de s’arrêter, à bout de souffle. Elle fit pivoter légèrement sa tête vers l’arrière pour apercevoir ou non la bête. Aurora tâta de ses doigts le long de ses hanches à la recherche de son sac, mais elle remarqua qu’il n’y était pas, ce qui indiquait qu’elle n’aurait aucune lumière pour s’orienter. Il se faisait tard et la noirceur habitait les lieux à une vitesse époustouflante. À cet instant, un long hurlement déchira le silence de la nuit, suivit d’un second qui se fit sur une plus longue durée et qui provenait d’une autre position. La petite ne savait pas dans quelle direction elle avait pris fuite, elle tentait seulement de s’éloigner le plus possible du lupus. Ses poumons pompaient l’air à toute vitesse, même si elle venait de parcourir une courte distance, le stress s’emparait de son corps entier. Aurora jeta un regard à son félin qui l’avait suivi en étant emparé des mêmes émotions de détresses. La jeune reprit son chemin d’un pas rapide sans savoir où elle posait les pieds dans la noirceur de la nuit. Après avoir couru avec une vitesse constante et réduite, elle se demandait s’il était possible de rejoindre le collège en moins d’une heure et demie. Elle s’était bien enfoncée dans la forêt et parvenait à se retrouver rapidement et facilement… mais lorsqu’il fait jour seulement.

    Uke fit le premier à mettre la patte dans une clairière. Sa vision de félin lui permettait de bien apercevoir les environs alors il ouvrit la marche. Une étrange odeur forte et puissante s’était emparée de l’air, mais elle était méconnue au museau du chat. Se faufilant entre quelques branches mortes au sol et en passant par un sentier de roche, Uke traversa la clairière avec facilité, mais l’odeur inhabituelle le perturbait. Quant à Aurora, elle qui était nus pieds, entreprit le chemin avec une certaine lenteur. Des questions se bousculaient dans sa tête, mais elle tentait de les chasser. À mi-chemin de la clairière, une odeur de charogne se mit à empester dans les narines des deux êtres. Elle était si forte qu’elle en donnait mal à la tête. C’est en relevant la tête à l’horizon qu’Aurora aperçut des yeux jaunes perçant qui la fixait au loin. La petite s’immobilisant lorsqu’elle comprit que la paire d’yeux s’approcha pas à pas d’elle. Son petit démon retourna rapidement auprès d’elle pour se cacher à l’arrière de ses jambes immobiles par la peur. Il ne s’agissait pas de Drew, puisque le pelage de l’animal était très foncée, voir noire.

    Des morceaux de chair reposaient au sol et des filets de sangs étaient présents sur le sol. Aurora laissa l’animal s’approcher d’elle et malgré la peur qui la pétrifiait, elle restait sur ses gardes pour réagir à tout moment. Le lupin se mit à émettre un grondement sourd et montra les dents. La petite aurait bien fait demi-tour, mais ses chances de s’échapper auraient été trop faibles. À cet instant précis quelques silhouettes canines sortaient de l’ombre en suivant le loup noir, semblait-il être le meneur. Aurora aurait bien essayé de raisonner avec les bêtes, mais Drew l’avait informé à leur sujet, ils ne parlent pas le langage humain lorsqu’ils sont en forme lupin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Dim 25 Jan - 22:16

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew



    Son odeur. Les leurs. Il volait presque, foulant le sol d'un pas constant, restant toujours à une bonne distance de son amuse gueule. Il ne voulait pas la perdre de vue, et savait pertinement que l'alpha et le reste de la meute se pointerait pour l'aider. Il en était sur. Il connaissait bien la fôret, très bien même. Il s'orientait très facilement, esquivant chacun des arbres, évitant chaques brindilles qui pourrait le trahir. Il s'arrêta, hésitant. L'âme humaine battait encore pour prendre le dessus. Ce combat intense intérieur l'épuisa un bref instant, mais son énergie revint rapidement lorsque l'humain perdu. Un grognement sourd, une foulé.

    Il s'approchait. L'odeur des siens empestaient ses naseaux, mélangé à celle qu'il avait pris comme proie. Il s'arrêta, poussa un court hurlement. Un second, lointaint, le suivit. Un bref abboiement, et le voilà repartit. Trottant d'un pas rapide vers la meute, il s'arrêta à la lisière de la clairière, où l'amuse-gueule était. Il grogna faiblement, avertissant les membres que c'était le sien, pas le leur. Il était prêt à se battre pour le garder. Même contre son Alpha.

    Il s'avanca vers l'humaine, montrant les crocs aux autres. L'un d'eux riposta, il n'eut pas de difficulté à le reconnaitre. C'était nul autre que la très cher Hemma. La plus jalouse d'entre toutes. Le poils sur le dos du mâle blanc s'hérissa et il grogna un bon coup, ignorant désormait la bipède pour laquel il avait au départ accourue jusqu'ici, ayant hurler pour attirer la meute, sans penser à sa trouvaille. La femelle se placa devant l'alpha et certains semblèrent soupirer, agacés de leurs chamailles habituelles. Elle attaqua en premier, venant mordre le L'odeur de charogne le déstabilisa un instant, et cette dernière repris son coup sur une patte. Il grogna de douleur et vint mordre l'oreille. À peine trentes secondes s'étaient écoulés que l'alpha les rejoignit, esseyant de les séparer. La mâle blanc mordit le museau de l'alpha et se dernier mit un terme rapidement au combat. Il les réprimenda.

    « IMBÉCILLES! » Grogna-t-il. Les deux subordonnés s'acroupirent, la queue entre les pattes. Drew insulta vivement Hemma par la pensé avant que l'alpha ne parle du potentiel sujet. La bête tourna rapidement la tête vers son casse-croute et recu un coup de patte de la part du grand manitou. Il s'adressa à la meute, mais le mâle ne l'écoutait pas. Il ne pensait qu'à l'humaine et son odeur. L'alpha ne s'occupait même plus de l'humaine, il divisait la meute en groupe. Pourquoi, il ne savait pas. Heureusement, il compris qu'il se retrouvait seul. Rapidement, il courru dans la direction de l'odeur de l'humaine.


Dernière édition par Drew le Dim 8 Fév - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Mar 27 Jan - 23:22

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew



    Les loups semblaient se rapprocher davantage de la petite en gardant leurs yeux braquer sur leur prochaine proie. Des grondements se firent entendre à nouveaux entre les bêtes, puis l’un quelques-uns, dont la bête blanche, commencèrent à se disputer le repas. Le lupin noir qui observait la scène en silence émit un sourd grognement lorsque les membres de sa meute s’emportèrent légèrement jusqu’à déclencher une bagarre impliquant des échanges physiques. La petite terrifiée, fit quelques pas vers l’arrière, mais fut rapidement obligée de faire face à la situation lorsque le canin derrière elle l’empêcha de s’échapper. Ses yeux balayaient la clairière du mieux qu’ils pouvaient à travers la noirceur. Des morsures à travers l’épais pelage des lupins s’échangèrent puis de nouveaux filets de sang s’ajoutèrent au sol. Aurora regardait la scène en essayant de se faire le plus discrète que possible, mais ne put s’empêcher de laisser échapper un cri de sursaut en voyant la couleur écarlate s’égoutter de son pelage jusqu’au sol. L’alpha venait de lui asséner un sacré coup de patte la gueule. Une tension flottait dans l’air.

    Suite à ce qui venait de se produire, l’alpha capta l’attention des membres de sa meute en s’exprimant par quelques gémissements et grognements sourds. Le seul qui ne prêta pas attention aux paroles du meneur fut le loup blanc tacheté de sang, Drew. Ce dernier se retourna vers Aurora et entama un pas rapide et silencieux en se faufilant entre les autres bêtes qui s’étaient tous rapprochées de leur Alpha. Ses pattes frôlaient le sol tel qu’aucun bruit ne s’en dégageait et sa vitesse s’accéléra. Il fut rapide, peut-être même trop, qu’Aurora ne l’aperçut seulement lorsqu’il lui fit face. Elle ne pouvait pas faire de bruit à son tour, car même si les membres de la tribu avaient baissés leur gardes, il serait un jeu d’enfant pour eux de retrouver la petite dans cette forêt qu’ils connaissaient probablement sur leur bout de leur doigts si elle tentait de fuir. Ou pire, en quelques secondes ils pouvaient écraser son crâne facilement entre leur mâchoires. Aurora gardait ses yeux sur Drew, car s’était lui le problème actuel : il était le seul à être concentré sur sa proie. La petite commença à faire des mouvements précis avec ses mains, puis ses bras. Il était temps d’utiliser un peu de sorcellerie pour se tirer de ce piège sans fin. Maintenant qu’elle s’était bien exercée, elle n’avait plus besoin de réciter des paroles tel elle l’avait apprise et pouvait rester dans le silence. Pour être franche, elle exécuta le premier sort qui lui passa par la tête : tselum. Un sort basique qui permettait aux nuages d’approcher le sol et de former une brume épaisse ainsi qu’une pluie battante. Rapidement, les lieux se firent envahir par le brouillard et par le son fort des gouttes contre le sol. La lune fut camouflée et en quelques instants elle vit disparaitre le loup blanc dans la vapeur. Aurora s’empressa de trouver un chemin pour rejoindre la bordure de la forêt. La pluie allait couper sons et odeur et quant à la brume, elle permettrait de faire gagner un peu de temps à Aurora. Ses pieds marchèrent sur plusieurs ronces mortes contre le sol, mais elle n’y prêta pas attention, elle devait marcher rapidement, courir. Uke qui ouvrait encore la marche courrait et sautillait rapidement. Leur temps était compté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Dim 8 Fév - 20:43

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew


    Une épaisse couche de brouillard s'empara du sol et une forte pluie fouettait le sol rapidement. Tout autour de la bête était disparue. Il ne voyait plus rien au-delà d'un mètre. Le loup silla. Puis grogna. Il ne comprennait pas comment sa proie avait pu lui échaper aussi facilement. Il tourna d'un mouvement vif sur lui-même, incapable de discerner quoique ce soit, même pas la lune. Il faisait beaucoup plus sombre qu'il y a à peine 30 secondes. La bête, ne pouvant plus se fier sur sa vue, si fia à ses naseaux.Bien que la pluie aurait dû faire partir tout odeur, ce ne fut pas le cas, les naseaux du loups étaient beaucoup trop développer. Il renifla quelques fois, incertain désormais, ne sachat plus s'il devait suivre la piste d'un énorme cerf, ou continuer sur les traces de l'humaine et son animal de compagnie. Quelques secondes suffirent lorsque l'animal se point, ne l'ayant ni vue ni sentit. Un grognement sourd. Un bond. Le flanc de l'animal se retrouvait pincer par les crocs du oup-garou, mordant à pleine dents, les plantés de chaques côtés.

    Le cerf se débattait. Ruant le loup plus grand que nature. Mais Drew ne cedait pas. Maintenant q'un repas, plus gros, lui était sous le nez, il n'avait que faire de la bipède. Du moins, pour le moment. Il pouvait laisser le corps du cerf trainer, l'odeur de sa mort attierait la meute, et il pourait ensuite ce concentrer sur son objectif. Mais l'animal riposta de nouveau, venant frapper violement les côtes du transformé. Il hurla de douleur, roulant avant de retourver l'équilibre. Le repas de la meute venait de fuir. Pendant les secondes étendu au sol, ses yeux avait pris une teinte grisâtre. Ce n'était pas l'animal qui avait mal, c'était Drew. Cependant, il ne falllut pas beaucoup de temps à Drew pour se relever de redevenir la bête. Même blessé, ayant il-ne-sais-trop-quoi, il trouverait la bipède. Ferait d'elle son repas personnel.

    Foulant le sol de ses quattres pattes, meutrie par la douleur, il zigzaguait entre les arbres, tel un lièvre. se servant de sa truffe pour se dirigier, allant vers la senteur, toujours de plus en plus forte. Il se rapprochait. La brume qui l'avait stoppé il y a peu, semblait se dissiper, du moins, était-ce seulement qu'une illusion ? La colère tapis dans le coeur de pierre du monstre sembla jallir de plus belle lorsqu'il fût près de l'humaine, si près qu'il pouvait presque la toucher. Il grogna. Sa fourrure blanche bouseuse redressé sur le dos, il aboya. Quelques pas, puis il jallit devant la petite bête, grogant la tête à sa hauteur, désirant commencer par rendre inapte à bouger l'animal pour pouvoir s'occuper de la deux pattes. Il l'ignora finalement, et posa son regard sur le sien. Un regard sombre, vert certes, mais très profond. Tant de haine et d'horreur passait à travers l'expression du canidé. Un hurlement. Le sien. Un cri de douleur. Encore le sien.


Dernière édition par Drew le Sam 28 Fév - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Ven 20 Fév - 19:43

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew



    ←→

    Pendant quelques instants, Aurora craignait que la bête puisse parvenir à la pourchasser. Après tout, ce n’était qu’une pluie battante et de la brume, pas de quoi laisser fuir son repas. Un sixième sens indiquait à la petite de continuer sa course le plus rapidement possible. C’était une course entre le temps. Une course entre la vie et la mort. Elle devint rapidement à bout de souffle avec une douleur horrible de crampe dans le bas du ventre, mais l’étudiante ne s’arrêta pas. Elle savait bien que si la bête lui mettait la patte dessus qu’elle finirait en un plat à l’animal. Malgré sa vitesse constante, Aurora fut en mesure de détecter les mouvements souples et agiles de la bête qui fut en mesure de la rattraper rapidement. Sa fourrure blanche était trempée par la pluie. Aurora cessa sa course contre un arbre, prête à grimper à la première branche s’il l’attaquait. Le félin fit un pas vers l’avant comme s’il voulait défier le canin, mais fut rapidement terrifié par l’aboiement de la bête, de ses crocs immenses, de ses griffes qui s’enfonçaient dans le sol et de son regard perçant. Les yeux du lupin s’enfoncèrent alors dans le regard pétrifié d’Aurora. La petite enfonçait ses ongles dans l’écorce du feuillu. Il était impossible de raisonner avec cette bête, surtout lors de la pleine lune et l’étudiante en était pleinement consciente. Le loup cloua au sol Uke en quelques secondes. Les griffes de l’animal immobilisèrent le félin de tout mouvement, ce qui se fit ressentir rapidement par Aurora. Elle ressentait ce sentiment de peur et d’emprisonnement tout comme son félin. Après quelques secondes la bête libéra Uke et celui-ci s’écarta rapidement.

    Partageant la même conscience que le félin, celui-ci comprit rapidement que la seule solution était de grimper à l’arbre et il s’exécuta rapidement et silencieusement en s’éclipsant à l’arrière du végétal. La brume la camouflait assez bien et son pelage se mélangeait avec la couleur du sol. L’animal enfonça ses griffes dans l’arbre et escalada aisément son obstacle jusqu’à ce qu’il agrippe de sa patte la branche en question. Plus qu’un peu de magie chez Aurora et le tour était joué. Les poignets en rotation, quelques doigts pointèrent le ciel et en une fraction de seconde une buche déchira la terre sous les pieds d’Aurora et la propulsa vers les airs, comme si elle venait de sauter un trampoline. Tout se fit rapidement, mais elle fut en mesure d’attraper la branche au bon moment et ses pieds entrèrent en contact avec la branche du grand feuillu. La grande bûche qui l’avait propulsée fondit rapidement pour se répandre au sol sous forme de boue. La branche se trouvait à une distance suffisante du sol pour lui assurer sa sécurité. Elle soupira. Son regard ne lâchait pas la bête blanche qui s’agitait en dessous d’eux en grognant. La petite restait debout, la tête dans les feuilles. Elle voyait la boue qui s’emparait des pattes du lupin enragé.

    « VA-T’EN! » s’écria-t-elle avec un mélange de peur qui s’exprimait par des larmes de peur qui ruisselaient sur ses joues.

    Aurora voyait bien que la meute ne l’avait pas suivi et que c’était seulement Drew. Drew…. Ou plutôt l’animal qu’il était devenu. La petite ne pouvait le blesser pour s’enfuir. Elle ne voulait pas lui faire de mal, malgré qu’elle était pleinement conscience que ce n’était plus Drew. Ce garçon pouvait se réveiller dans un bain de sang. Aurora ne voulait pas imaginer cette situation. Pas une seconde fois.

    Elle retira ses colliers et ses bracelets et les lança sur l’animal pour qu’il fuît. Dans sa tête elle ne cessait de se répéter une seule chose : « Va-t’en… va-t’en je t’en supplie. »

    La pluie l’avait trempée à nouveau comme la cascade l’avait faite quelques heures avant ce cauchemard.

CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Sam 28 Fév - 17:53

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew


    L'humaine cria. Elle cria horriblement fort pour les fines oreilles du monstre agité en dessous. La vitesse à laquelle elle avait réussit à grimper dans l'arbre n'avait fait qu'enragé encore plus le mastodonte blanc aux pattes boueuses. Il tourna plusieurs fois autour de l'arbre, ne cèssant d'émettre des sillement et des gorgnements. Il la voulait. Il ne savait pas encore comment il ferait pour l'atteindre, mais pour lui, ce n'était qu'un détaille. Il pouvait passé la nuit là, la journée, la semaine. La bête s'en fichait. l'odeur de la pureté lui montait au cerveau. Ca l'exitait encore plus. De la bave coulait de sa gueule. Il sauta du plus haut qu'il pu pour atteindre... absolument rien. Si ce n'est que le tronc de l'arbre. Il ne réussit même pas à s'aggriper à une branche. La hauteur le désarçonnait.

    Un hurlement de désespoire sortit de sa traché, et malgré les nombreux objets qu'il avait recu, le loup s'entêtait. il n'avait rien de plus important à faire pour l'instant. Du moins, jusqu'à ce qu'un coyote se pointe le bout du museau. L'animal avait-il comprit son désespoire? Était-il là pour la même raison : se remplir l'estomac ? Si tel était le cas, il ne le laisserait pas faire, c'était SON repas, pas celui du frêle et minuscule coyote. Le tricolore s'avanca lentement, la tête sur le lupin, puis finalement sur l'humaine. Un grognement possessif, le poil hérissé. Le loup était prêt. Les yeux jaunes percants fixait le coyote sans le lacher une seconde. Puis tout se déroula rapidement, le petiot s'esseya, échec. Le loup se lanca à sa poursuite. Il esseya de lui mordre les flancs, sans succès. La bête pris tout de même la fuite. Le loup-garou tourna sur lui même et s'assit, la tête levé sur la bipède. Patience, mon vieux.

    Un long hurlement, très long, sans fin. Le sien. Il se roula sur le sol, presque décourager. Il lui en manquait bien peu pour abandonner. Allongé sur son long, de côté, il expira fortement, tel un soupire, puis se redressa et secoua son pelage. Drew, ou du moins, ce qu'il en restait, se dirigea d'un pas incertain vers le dessous d'un sapin, et posa ses yeux jaunâtres fluorenscants sur la fille une dernière fois, avant de filer dans la forêt, à la recherche de la meute. Un bref Aouh , un brève réponse. Vollant entre les arbres, il ne laissa pas de côté l'odeur de la pureté qui émanait de cette bipède. Il retrouverait ca trace. Cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Lun 6 Avr - 20:28

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew



    Aurora ne quittait pas des yeux la bête qui s’élançait dans les airs à reprise. Les ongles de la jeune s’enfonçaient dans la chair de l’arbre : elle ne devait pas le lâcher au prix de sa vie. La bave s’égouttait entre les crocs du canin, puis ses yeux étaient remplis de haine et de rage. Un hurlement déchira de nouveau le silence de la nuit. Seul le son des gouttes d’eux se heurtant au sol se faisant entendre durant cette nuit devint glaçant. De longues minutes s’écoulèrent où seule la pluie s’animait. Le loup avait cessé de bouger et s’était réfugié sous un conifère. Les deux êtres ne se lâchaient du regard, et ce pendant un bon moment. Aurora ne voulait pas bouger un muscle de son corps : peut-être qu’elle passerait inaperçue tapissée dans l’ombre des feuilles et de la pluie. Elle patienta quelques instants puis se hissa lentement sur la branche au-dessus de sa tête. Malgré l’écorce glissante due à la pluie, la petite s’agrippait fortement contre le feuillu et continuait de l’escalader. Le vent soufflait plus fort là-haut, à la cime des arbres. Aurora ne pouvait plus aller plus haut que cela : les branches étaient trop minces et elles risqueraient de céder sous le poids de l’humaine. Par contre, le petit félin qui s’était lui aussi faufilé jusqu’au haut de l’arbre parvenu à atteindre un ou deux mètres de plus. De là-haut la vue était parfaite malgré la pluie : il était beaucoup plus facile de localiser l’école. Le sens d’orientation fin de la petite n’était pas d’une grande aide au sol en raison du canin et elle devait rentrer au collège rapidement. Les nuages étaient bas et l’air était très humide. Les gouttes d’eau étaient plus grosses en altitude et martelaient le pelage du félin. Ce dernier prit quelques secondes pour percevoir, avec difficulté, l’établissement au loin. Il leur restait un bon quarante-cinq minutes de marches avant d’y arriver et ils venaient d’épuiser leur force dans cette terrible course contre Drew. Uke sauta sur les minces branches jusqu’à arriver sur les épaules de l’humaine où il se réfugia de la pluie et pour faire le rapport de ce qu’il venait de voir.

    « Il nous faudrait trop de temps pour atteindre le collège… Le loup risque de nous rattraper si on s’enfuit. » Fit le félin sans quitter des yeux le regard bleuté d’Aurora.

    La petite jeta un regard au sol, mais le feuillage cachait le lupin.

    « La pluie ne cessera pas tant qu’on ne sera pas entré aux dortoirs. » Murmura Aurora. « On peut toujours essayer de fuir discrètement par la voie des arbres. »

    « Je ne prendrais pas ce risque si j’étais à ta place. » Ajouta Uke.

    Aurora savait qu’il avait raison : ce n’est pas un cocktail météo qui arrêtera cette bête en furie. Sauter d’arbre en arbre pouvait être une solution, mais elle comprend trop de risques pour être tentée. La petite attrapa entre ses doigts glacés le félin et le déposa sur une branche. Elle entama sa descente : elle devait évaluer les options qui s’offraient à elle. Rendue à sa branche où elle était initialement, la petite chercha du regard Drew : il avait disparu. La petite regarda tous les coins possibles où il aurait pu être tapi dans l’ombre, mais aucun signe de sa présence. Devait-elle descendre? Une petite voix sans son intérieur avait envie, mais elle craignait qu’il ne fasse surface et lui enfonce les crocs dans la chair.

    La petite tourna à répétition son poignet puis finit son mouvement en joignant les doigts : une petite boule lumineuse semblable à une luciole apparue dans sa main. Celle-ci ne prit que quelques secondes avant d’atteindre le sol mouillé et de parcourir les lieux. Dans un espace d’un kilomètre, cette lumière flottante était à la recherche d’un être vivant, mais revenu avec un résultat négatif : pas même un oisillon y était. La boule qi émettait une faible lumière blanche revint dans la main d’Aurora pour s’éteindre. L’humaine jeta un regard sur son félin, rempli d’inquiétude. Elle décida d’attendre plusieurs minutes avant de descendre de son arbre. La pluie battante ne dérangeait point la petite et au contraire, elle l’appréciait. Contrairement aux autres humains qui ont tendance à être de mauvaise humeur face à cette température, elle l’accueillait à bras ouverts. Elle écarta de grandes feuilles qui poussaient au sol et se déplaçait sans faire de bruit. La petite restait à l’affut des moindres sons et des moindres mouvements qui l’entouraient : si Drew ou même d’autres lupins décidaient d’en faire son repas, elle serait prête à réagir rapidement. Ses pas s’enfonçaient dans la boue, mais elle continuait sa marche silencieuse suivie de Uke.

    [Vraiment vraiment désolé du retard ♥]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew
♠ PandaAdmin


Messages : 599
Localisation : ʕ •ᴥ•ʔ

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Mar 7 Avr - 18:35

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew



    La lune descendait lentement dans le ciel, laissant ce dernier s'éclaircir doucement avec l'apparition -toujours caché- de la boule de feu. Sur le coin d'une ruelle, dans la lumière du lampadaire, on pouvait voir dans les yeux de l'animal, éclairés par ce poteau de fer, un paysage plutôt sombre. Une poubelle remplie à ras-bord avec des sacs collés à son bord mtallique, un mur de briques envahit de graffittis de toutes sortes, un panier d'épicerie, semi-remplit d'objets inutiles, des marches d'acier, un porte bien cadenassée. Dans le coin, le plus beau, un cadavre en décomposition. Étonnant ? Pas du tout, la bête, habitué de fouillé en pleine ville, en trouve souvent. Le monde humain est rempli de cruauté et d'injustice. Ils sont tellement attachés à leur propre personne qu'ils se fichent d'enlevé la vie d'un des leurs. Ca lui ressemble, à ce monstre blanc. Sans pitier, il enlèverait la vie de quelques uns de ses confrères-consoeurs. Mais c'est impossible, une rébellion à lui seul lui vaudrait le rejet de la meute, ou pire, la mort.

    Au beau milieu de la nuit, dans les allentours de 2 ou 3h AM, l'animal pénétra dans la ruelle à pas feutré, bien déterminé à manger. Mais il ne pouvait pas, quelqu'un avait trouvé le butin avant lui. Un grognement faible, et le gagnant montra son museau long. Un loup-garou, comme lui. Plus gros, plus massif, plus agé. Drew passa chemin, flânant dans les rue quasi-vide de la grande ville. La bipède lui manquait. Il aurait tant aimé piquer ses dents dans la chair fraiche et pure de cette humaine. Se laissant guider par sa truffe, le mastodont trotta à travers la nature pour se retrouver dans un gros bâtiment. C'était un buffet d'odeur, tout plein de chair fraiche. Le vent avait pu le mettre en erreur? Impossible, il est l'un des meilleurs chasseurs de sa meute. Un renifle, puis le voilà de nouveau en mouvement. Confiant, rapide, silencieux.

    Sallissant encore plus ses pattes à marcher dans le sentier boueux, l'animal tomba nez à nez avec sa conquête. L'humaine et le petit félin ensemble. Pendant un instant, on aurait pu croire qu'il souriait, fier de lui. Un grognement sourd, le poils hérissé prêts à attaquer, il vouta un peu le dos et montra les crocs. Était-ce vraiment ce qu'il voulait ? Oui. Serait-il capable de l'avoir ? Ca, il ne savait pas. l'excitation grimpait rapidement, tel une poussée d'adrénaline, mais il s'en sentait incapable. Quelque chose le retenait d'agir. Un sentiments bien profond, enchainé au fond de lui. Le loup se redessa, posant son regard sur elle, mais ne bougea pas. Il ne fit même pas un pas. Son respire se calma, on n'entendait que le vents se faufiler entre les arbres. Les pupilles à moitié violette, Drew semblait reprendre le contrôle de l'animal. Seulement, ce n'était qu'une illusion.


Dernière édition par Drew le Jeu 9 Avr - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deep-ink.forums-actifs.com
Alie
♠ Co' Admine Cheerios


Messages : 448

MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Mar 7 Avr - 19:24

    Écorche mes ailes, envole moi | Drew



    Aurora s’était tirée de la forêt après une très longue marche. Ses muscles endoloris pouvaient enfin se détendre, mais seulement pour quelques instants puisqu’elle ne pouvait pas rester ici. La lumière de la ville l’accueillait d’un ton chaleureux, mais elle refusa de croire que tout était fini : son collège était l’unique place ou sa sécurité pouvait être assurée. Les loups ne s’avantagent pas dans un coin où grouillent toutes les espèces, cela ne fait pas partit de leur territoire. Le regard à l’affut des moindres mouvements, l’étudiante s’engagea dans la ruelle où une ampoule jaunâtre scintillait à la sortie. Des ordures habitaient la ruelle, comme toute la ville. La brique rouge des bâtiments était ternie par la saleté de l’homme. Sa trace.

    « On a de la compagnie. » Annonça Uke en haussant le dos.

    La fille se retourna vers l’arrière et aperçu la bête. Un pelage blanc trempé par la pluie qi tombait toujours et des crocs aiguisées. Elle ne fut pas surprise de le revoir : Aurora était consciente que la ville ne la garderait pas hors de danger, car c’est un territoire partagé.

    « Te revoilà. » Lança la petite en haussant le menton.

    Elle devait chasser toute trace de peur en elle et afficher une expression neutre. Aurora n’était plus terrifiée comme auparavant. Malgré qu’elle reconnaisse une présence de Drew à l’intérieur du lupin, elle devait être méfiante.

    « Ne pas croire les apparences. » compléta le félin qui se tenait aux côtés de sa maîtresse.

    L’électricité manqua quelques instants puis revint de nouveau comme l’ampoule se battait pour sa survie. Tel qu’une présence habituelle faisait dans le corps de la bête. Aurora avait l’impression d’entendre des ondes grincer. L’odeur forte du métal rouillé s’appropria les lieux rapidement à cause de la pluie. La petite agita les mains et s’empressa d’agir en premier. Elle ne souhaitait pas blesser l’animal, seulement s’échapper. Elle entama le premier sort qui lui vint à l’esprit, mais cessa brusquement lorsqu’un frisson familier lui parcourra l’échine. Ses pupilles rétrécissèrent subitement lorsqu’elle vit une silhouette se glisser à l’arrière du lupin. C’était bien elle, celle de l’Ombre.

    « L’Ombre! » cracha le félin.

    La petite n’avait aucune idée comment et pourquoi elle faisait son apparition ici, à ce moment présent. Tout ce qu’elle savait c’est qu’elle n’était pas en mesure de l’affronter d’elle-même. Ce magicien qui pratique la magie noire était capable de bien des choses. Aurora craignait que le lupin ne fonce sur elle, car ce n’était pas le temps de chasser le lapin. L’Ombre pouvait s’attaquer à quiconque. Elle qui adore jouer avec ses victimes avant d’en finir, elle s’y prenait de toutes les façons qui lui plaisaient. Aurora aurait bien dire à Drew de quitter les lieux, mais il était trop tard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew   Aujourd'hui à 23:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Écorche mes ailes, envole moi | pv Drew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrache-moi les ailes, envole-moi... [Samael Kobal] (-16)
» La misère c'est aussi dans la tête. Alors déploie tes ailes brisées, et envole-toi. [Kenya]
» Une vie qui s'envole et avec elle, un cœur qui s'écorche...
» Le cas Drew McIntyre
» Merom Hellren, Ailes sanglantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deep Ink :: RPS :: × L'extérieur :: × La forêt-
Sauter vers: